WandaVision sera la seule production Marvel Studios que nous verrons cette année. Et même pas sur grand écran, puisque les films seront définitivement aux abonnés absents, avec les nouveaux décalages de sorties que le studio américain a annoncé. Face aux difficultés rencontrées sur le territoire américain (et dans le reste du monde) du secteur cinéma, et des retards aussi pris sur les tournages, Marvel Studios préfère remettre encore à plus tard le lancement de la Phase 4 de son univers partagé.

Pas de Marvel Studios sur grand écran en 2020

La nouvelle était largement attendue après que Deadline est consorts ont rapporté le possible décalage de sortie de Black Widow, alors que Warner a une nouvelle fois repoussé la venue de Wonder Woman 1984 au 30 décembre prochain. Du côté de Marvel Studios, a donc été décidé de ne pas sortir les aventures de Natasha Romanoff au mois de novembre prochain mais… le 7 mai 2021 (date américaine). Soit, à quelques jours près, plus d’un an après la date de sortie initiale, alors que le film est donc prêt depuis bien des mois. De quoi décaler de plus de six mois le lancement de la Phase 4 du MCU, dont Black Widow est l’ouverture sur grand écran (à voir comment WandaVision s’articulera par rapport à la ligne principale représentée par le cinéma).

Conséquences ? Les autres films de cette Phase 4 qui doivent arriver l’an prochain chez Marvel Studios sont également décalés. D’une part, Eternals, qui était jusqu’alors annoncé au 12 février, se retrouve rapatrié au 5 novembre 2021 (là aussi, un an après la diffusion qui lui était prévue). Tandis que Shang-Chi connaît un retard plus doux, passant du 7 mai au 9 juillet 2021. On remarquera donc une inversion dans l’ordre des films qui composent cette Phase 4 du MCU, puisque Shang-Chi passe maintenant devant Eternals. De quoi supposer que les deux opus, tous deux chargés d’introduire de nouvelles licences au sein de leur univers partagés, ne se répondront pas et évolueront pour le moment très indépendemment.

Les fans du MCU devront donc prendre une nouvelle fois leur mal en patience. Reconnaissons tout de même l’exploit du coronavirus, qui a réussi à priver le monde entier d’un film Marvel Studios pendant une année complète. Ce qui n’était pas arrivé depuis douze ans. Petit mais costaud.

Source