Le problème COVID-19 se pose chaque jour pour des dizaines de production, avec des particularités localisées en fonction des productions. Si les tournages basés en Nouvelle Zélande paraissent plus sûrs (pour le moment), le Canada, place forte des plateaux de tournage pour l’industrie des séries télé’, opère selon d’autres réalités : en juillet, la Colombie-Britannique autorisait la réouverture des tournages, après avoir observé une accalmie dans la propagation du virus. Problème, cette province du Canada, où se situe notamment la cité de Vancouver, se heurte désormais à un problème dans la gestion des tests médicaux, avec un seul laboratoire autorisé à effectuer les analyses de cas de COVID-19, ce qui cause de nouveaux retards aux (nombreux) tournages locaux.

Mècque des tournages de séries, le Canada ne prendra aucun risque face à la pandémie.

Le site Variety rapporte que les séries SupergirlBatwomanRiverdale mais également Legends of Tomorrow ont été mises en pause suite aux difficultés d’accès aux tests. Le laboratoire de Colombie-Britannique responsable de cette partie des opérations de réouverture privilégierait naturellement les centres scolaires et les entreprises locales pour le moment, tandis que le secteur du divertissement doit encore attendre son tour. Une source de Variety affirme que ces retards ne seraient que temporaires, sans précision sur leur durée. Aux dernières nouvelles, la série Batwoman avançait sereinement, avec de premières images de la nouvelle actrice principale Javicia Leslie en costume. Supergirl, de son côté, était annulée tout récemment à l’horizon de sa sixième saison.

Si ces délais pour les tests devaient se prolonger, la CW ne serait pas la seule concernée : l’informateur liste une dizaine d’autres projets potentiellement mis en retard par ces difficultés causés par la pandémie. En plus des multiples sorties de films remises à plus tard pour cause de fréquentation en baisse, le secteur du divertissement filmé continue donc d’être l’une des premières victimes de la situation sanitaire (à se demander si les grandes fortunes d’Hollywood n’auraient pas intérêt à investir dans la recherche, pour pouvoir un jour espérer remettre le système en route). Reste encore à voir si l’automne ou l’hiver n’aggraveront pas une situation déjà très compliquée pour SupergirlBatwoman, et toutes les autres séries paralysées à l’heure actuelle.

Source