Après plus de dix ans d’existence, la série The Walking Dead, adaptation des comics de Robert Kirkman diffusée sur AMC, s’arrêtera au terme de sa onzième saison. Mais la chaîne de télévision américaine n’a (évidemment) pas l’intention d’abandonner cette juteuse licence, avec plusieurs spin-offs déjà annoncés, qui viendront s’ajouter aux deux séries-soeurs que sont Fear the Walking Dead (qui a six saisons au compteur) et The Walking Dead : World Beyond (qui doit démarrer prochainement, chez nous sur Prime Vidéo). Parmi eux, l’intrigante Tales from The Walking Dead promet de s’amuser un peu tant sur le fond que la forme.

De l’animation et du musical dans The Walking Dead ? Et pourquoi pas ?

C’est le créateur de Tales from the Walking DeadScott Gimple (accessoirement aussi créateur de la série principale), qui a révélé quelques nouveaux détails sur ce que l’on peut attendre de l’anthologie. Cette dernière doit bien sûr profiter de son format pour aller s’intéresser sur de nombreux personnages de cet univers, au gré des épisodes (on s’attend à ce que Michonne ou Negan, hyper populaires, aient droit chacun à leur petit fill-in). Mais c’est aussi sur la forme et pas que sur le sujet que la variation sera de mise. Gimple explique que la série sera un peu comme un sac surprise dont on ne saura pas ce qui en sortira chaque dimanche de diffusion, avec de nouveaux personnages présentés en plus des retours sur les anciens ; « nous allons utiliser différents formats et potentiellement  utiliser de l’animation, de la musique, différents médias […] nous voulons surprendre le public chaque semaine avec ce que nous proposerons« .

Ce n’est pas la première fois que l’animation et The Walking Dead se rencontrent, puisqu’il y avait eu le court-métrage Red Machete il y a plusieurs années ; on se demande en revanche ce que peut bien avoir en tête Gimple avec l’utilisation de la musique ou d’autres médias. Les possibilités sont en tout cas nombreuses, et même une série comme Tales from the Walking Dead pourrait bénéficier d’un épisode musical, ou d’avoir un format de narration cross-médias (avec par exemple des bonus ou des segments narratifs à suivre en ligne). En tous les cas, les équipes d’AMC auront beaucoup de travail pour continuer d’intéresser le public à leur licence qui, malgré la longévité, à quelque peu tendance à s’essouffler. La patience est de toute façon de mise, puisque l’anthologie n’a pour le moment aucune fenêtre de sortie.

Source