Coup de tonnerre dans la production du prochain Spider-Man de Marvel Studios et Sony Pictures. Selon le Hollywood Reporter, l’acteur Jamie Foxx, interprète du super-méchant Electro dans le second film de la saga Amazing Spider-Man, fera son retour dans le costume de synthèse du personnage pour la troisième aventure de Tom Holland à l’écran. De quoi foutre un peu plus le boxon dans la méta-chronologie de cette version du Tisseur, qui avait déjà embarqué le brave J.K. Simmons à l’occasion de Spider-Man : Far From Home en hommage à la trilogie originale du talentueux Sam Raimi.

« Les Spider-Man 3 sont toujours les plus bizarres. » selon un critique observateur

Dans la famille des actualités nonsensiques, le retour de Foxx passe pour un énième signal du chaos de négociations entre Marvel Studios et Sony pour la garde partagée de leur rejeton commun – à choisir entre l’hommage ou la piste d’un multivers potentiel (que les médias spécialisés ne manqueront pas de supputer dans les prochains jours), revoir cette version d’Electro pose quoi qu’il en soit de sérieuses questions sur la place de la saga de Holland dans les plans du studio rival. Pour rappel, le Vautour de Michael Keaton était apparu dans la bande-annonce du film Morbius de Daniel Espinosa, sans que ce lien entre deux univers a priori déconnectés n’ait encore été approfondi (attendu que le long-métrage a depuis été repoussé pour cause de COVID).

Selon le Hollywood ReporterFoxx serait actuellement dans les dernières strates de négociation pour reprendre le rôle d’Electro, quoi que les sources ne précisent pas s’il s’agira bien du personnage de The Amazing Spider-Man 2, ou bien d’un autre Electro avec une autre apparence, une autre histoire, et d’autres pouvoirs – pour « corriger le tir », en somme, et effacer la précédente version quelque peu exagérée et la fameuse scène de dubstep des mémoires. Rien de très surprenant pour une saga qui a longtemps joué la carte du méta’, depuis ses titres jusqu’à l’embauche de Michael Keaton (ex Batman devenu Birdman et engagé en Vautour) en passant par le choix du vil Mysterio pour Spider-Man : Far From Home, adversaire de la mise en abyme et du commentaire sur le cinéma.

S’il s’agissait bien en revanche du même super-méchant que lors de sa précédente apparition, il y aurait gros parier sur l’idée que Sony, inspiré par le succès de critique de Spider-Man : Into the Spider-Verse, préparerait bel et bien un environnement commun aux différentes adaptations du Tisseur pour les années à venir. En somme, faute de parvenir à bâtir un multivers arachnéen autour des méchants, proposer un « Avengers » de Spider-Men où différentes incarnations du héros s’assembleraient face à leurs différents méchants, réapparus au fil des films pour former les Sinister Six. Théorie viable, mais peu probable pour le moment. Il faudra encore attendre de voir pour se forger un avis.

Le troisième Spider-Man de Sony/Marvel Studios est attendu pour le 3 novembre 2021.

Source