Disponible également sur mobile, le jeu vidéo Fornite a ajouté ce jeudi 13 août un moyen de paiement directement sur smartphone, contournant carrément l’App Store et le Play Store. Une idée qui n’a pas vraiment plus, que ça soit à Apple ou à Google. Avec Fortnite banni de l’App Store mais aussi du Google Play Store, Epic Games déclare la guerre aux géants.

Epic Games part en guerre contre Apple et Google

Tous les jeux présents sur l’App Store doivent absolument passer par le moyen de paiement d’Apple pour tout ce qui est achats in-app. Et Google a la même règle. Alors forcément, quand Epic Games propose un moyen de paiement sur Fortnite qui contourne cette règle, ça ne passe pas du tout auprès des géants.

Pendant longtemps, Epic Games s’est plaint de ce système, qui permet à Apple et Google de toucher près de 30% de la totalité des paiements dans le jeu. Pas vraiment juste, selon le développeur de jeux vidéo. Alors ce jeudi 13 août 2020, Epic Games a voulu changer les choses sur la version mobile de Fornite : les V-Bucks, la monnaie virtuelle du jeu, étaient en promotion à condition de les acheter directement, violant la politique d’Apple et Google sur les achats in-app.

Très rapidement, Apple et Google ont réagi en bannissant le jeu Fortnite de leurs stores. Une réponse qui n’a pas plu à Epic Games, qui engage des actions légales contre les deux géants.

Comme Epic Games l’explique à Kotaku, le but de ce procès n’est pas de gagner de l’argent. Il est plutôt question de mettre fin aux restrictions anticoncurrentielles d’Apple (mais aussi de Google) sur les marketplaces des appareils mobiles.

Le développeur du battle royale le plus en vogue de ces dernières années était prêt à entrer en guerre contre Apple, qui était dans leur viseur en premier. En effet, il n’aura pas fallu longtemps à Epic Games pour répliquer au moment où Apple les bannit de l’App Store. Un procès, une publicité parodique ainsi qu’une campagne sur les réseaux sociaux avec le hastag #FreeFortnite : tout était déjà en place !

Cette vidéo publiée sur le compte YouTube officiel de Fortnite parodie une publicité iconique de la marque à la pomme. À la fin, Epic Games invite les gens à réagir ”pour que 2020 ne devienne pas 1984”, en référence au roman dystopique de George Orwell.

Reste à voir jusqu’où ira cette bataille mais une chose est sûre : Epic Games ne semble pas prêt à lâcher l’affaire face à Apple et Google.