L’adaptation de The Boys est bien partie pour durer. Pendant qu’Eric Kripke fomente une troisième saison avec ses équipes, le créateur de cette version grand public des comics de Garth Ennis et Darick Robertson s’est essayé à l’exercice des questions/réponses avec la communauté sur les réseaux sociaux. Peu d’informations utiles ou cruciales à extraire de cet échange, en dehors de quelques détails de production (l’ensemble est à retrouver sur le compte Twitter du scénariste, qui répond en vidéo aux interrogations de la communauté). Dans la pile, cela étant, Kripke a livré une estimation (vague) pour la durée de l’ensemble de la série The Boys. Selon le bonhomme, cinq saisons seraient suffisantes pour couvrir ses plans actuels.

Pas de promesse en l’air

Le bonhomme évite toutefois de s’engager pour de bon – et pas forcément dans le sens où il s’attend à voir la série annulée prématurément, bien au contraire. Eric Kripke rappelle que sa dernière expérience de chef de projet sur un format du même genre, Supernatural, avait duré quinze saisons sur les cinq prévues au départ. En dehors de la capacité (discutable) du gars à passer à autre chose, il est aussi très possible que Prime Video, devant les audiences colossales de The Boys et l’accueil critique généralement enthousiaste, ait envie de faire durer la série le plus longtemps possible – un premier spin-off était, par exemple, annoncé récemment. Ce-dernier n’était a priori pas prévu au départ, et profite bêtement de la popularité en perpétuelle expansion de ButcherHomelander, et du reste de la clique. Au demeurant, la matière séquentielle ne manque pas : au-delà des bonus, le comics The Boys de Dynamite Entertainment s’étend sur un long voyage cradingue de soixante-douze numéros.

Cela étant, Kripke avait aussi expliqué après la première saison que son écriture visait justement à prévoir à l’avance ce qu’il pourrait adapter dans le futur – à l’époque, le scénariste promettait l’adaptation de l’arc Herogasm pour la troisième saison, estimant que toutes les pièces seraient posées à ce moment là pour rendre une version allégée de l’histoire (résolument orgiaque) de Garth Ennis. Il est donc tout à fait possible que les plans soient rôdés jusqu’à la saison 5, faute de pouvoir compter sur une fin de série déjà prévue. Pour le moment, on attendra l’année prochaine pour retrouver les anti-héros de The Boys, toujours aussi cinglés.

Source