fbpx
Restez en contact
Critique du film Spider-Man : Far From Home

FILMS & SÉRIES

On a vu le film Spider-Man : Far From Home, loin de la maison mais près du coeur [critique]

Aujourd’hui sortait Spider-Man : Far From Home, ou le film qui met un point final à la phase 3 du MCU. Réalisé par John Watts, ce nouveau chapitre nous emmène en vacances avec le héros sympa et aimé de tous, Spider-Man, cependant tout ne se passe exactement comme prévu…

! Attention spoilers !

Pourquoi ce film pour en finir avec la phase 3 ?

Et bien la réponse est très simple, et après avoir vu le film, ça me paraît encore plus clair. Après les événements d’Endgame, le monde entier est en deuil, les Avengers ont perdu Iron-Man, Black Widow, Captain America, qui est maintenant trop vieux pour jouer les héros, mais aussi Vision et le pire dans l’histoire, que ce soit pour les humains ou pour le jeune Spider-Man est la disparition du charismatique et arrogant Tony Stark. L’araignée a perdu son fidèle mentor, celui qu’il voyait comme un père et qui l’a fait devenir le héros qu’il est aujourd’hui. Ce dernier doit donc essayer de se remettre de ce décès, mais entre temps, il n’avait pas prévu qu’Iron Man lui léguerait en quelque sorte sa place. C’est la fin de l’ère d’Iron-Man, voici venu son héritier Spider-Man.

Spider-Man fait son Jon Snow

Le jeune Peter Parker a bien besoin de vacances après avoir disparu pendant 5 ans et la dernière bataille contre Thanos, de plus il a besoin de temps pour digérer la mort de Tony, qu’il voit partout où il marche. Mais les vacances seront de courte durée quand il apprend que Nick Fury a besoin de son aide. En effet, les éléments se déchainent aux quatre coins du monde et Nick compte bien sur l’homme-araignée pour l’aider, puisque les Avengers sont « indisponibles ». C’est là que Peter se la joue Jon Snow et refuse les lunettes de Tony Stark, équipée d’un nouveau Jarvis appelé Edith (un nom qui a une signification bien particulière), comme l’avait fait Jon avec la couronne du Roi du Nord. Mais à la différence, on peut comprendre le choix de Peter. En effet, c’est une énorme responsabilité pour quelqu’un de si jeune et qui enchaîne les mauvaises décisions. De plus il est tiraillé entre son rôle de héros et son amour pour Mary Jane. Et sincèrement on ne peut pas lui en vouloir, il a perdu un être cher et est bien trop attendrissant pour qu’on l’accable… Mais c’est là que Mysterio, alias Quentin Baker entre en scène.

Mysterio, un personnage sous-coté ?

Le héros casqué arrive dans la vie de l’araignée tel un sauveur de mondes, mais si l’on connait un minimum les comics, on peut se douter qu’il n’est pas là pour faire ami-ami avec lui. En plus d’être super puissant, charismatique et cynique, tout comme Tony Stark, Mysterio est aussi une personne qui a vécu des événements tragiques et est donc une « personne de confiance ». Mais ce qui m’a le plus plu dans le personnage est le jeu de l’acteur, Jake Gyllenhaal. Ce dernier m’avait énormément impressionnée dans le film Nighcrawler, dans lequel il interprète un journaliste véreux et aux tendances bipolaires. À croire que les rôles de personnes instables sont fait pour lui et dans ce nouveau film on peut largement dire qu’il a assuré.

Des rires pour oublier

Le film Spider-Man : Far From Home vous offrira une bonne dose de rires et de sourires comme sait très bien le faire Marvel dans ses films et plus précisément dans les Gardiens de la Galaxie. On trouve des blagues et des moments drôles tout au long de l’intrigue, mais l’humour n’est pas lourd et excessif, au contraire il est bon de rire après la fin d’Endgame qui a fait couler quelques larmes sur les joues des fans. C’est une façon pour Marvel de montrer que ce nouveau film est léger et frais, malgré quelques scènes d’émotion. Il nous aide à passer à autre chose et ne plus penser aux Avengers tombés au combat.

Pour conclure…

Je n’ai pas grand chose de plus à dire pour Spider-Man : Far From Home, à part qu’en tant que fan je l’ai adoré et je le recommande vivement. L’histoire est très bien amenée, on comprend tout très facilement et l’action est toujours présente. Les images sont très belles et les effets-spéciaux sont vraiment de qualité. Le personnage de Spider-Man, naïf et maladroit, mais que tout le monde adore, joué par Tom Holland nous donne envie d’en voir plus et surtout de le voir devenir un grand héros comme son mentor Iron-Man. Encore une fois Marvel nous offre du grand spectacle et met fin à sa phase 3 sur une note joyeuse mais pleine de mystère…

 

Newsletter

News à ne pas rater !

les raisons de la destruction du temple jedi par dark vador les raisons de la destruction du temple jedi par dark vador

Pourquoi Dark Vador a eu raison de détruire le temple Jedi ?

FILMS & SÉRIES

Cosplay Pokémon : quand tu te prends pour un dresseur dans la vie

LIFESTYLE

matrix niobe jada pinkett smith matrix niobe jada pinkett smith

Matrix 4 : Jada Pinkett Smith à l’affiche du prochain film ?

FILMS & SÉRIES

Advertisement
Newsletter

X