Cinq ans après la désillusion robotisée ChappieNeill Blomkamp prépare son retour. Le cinéaste aurait tourné un nouveau long-métrage secret cet été en Colombie Britannique, selon la rédaction de DeadlineBlomkamp avait au départ prévu de plancher sur un autre projet, The Inferno, financé par la société de production AGC Studios. Suite à la pandémie, le metteur en scène n’aurait pas été en mesure de finaliser cette première tentative, et aurait décidé en concertation avec ses partenaires de réorienter la première mise de fond sur un film d’horreur surnaturel inédit, faisable sur une plus courte période de temps et avec une équipe réduite.

Le film n’a pas de synopsis pour le moment. Deadline précise en revanche que le projet tenait à coeur à Neill Blomkamp, qui espérait pouvoir monter cette production depuis longtemps (autant dire que le sujet du film reste flou, au vu du parcours chaotique du réalisateur sud-africain connu pour sa longue liste d’idées avortées avant terme). Selon les informations disponibles, l’aventure aurait toutefois mobilisé une matrice solide d’effets spéciaux, en accord avec ses obsessions de routine.

Neill Blomkamp, enfin à sa place ?

A l’image d’Alex Garland, le bonhomme s’oriente vers le cinéma de genre à petit budget, résultat d’années de difficulté à trouver une case où s’installer dans l’exigeant dispositif hollywoodien. Frustré sur Elysium, frustré sur ChappieNeill Blomkamp avait été débouté du projet Alien 5 malgré une bonne dynamique de départ, et abandonnait récemment le reboot de Robocop pour s’épargner de nouvelles ingérences de productions (ou habituels « différends créatifs »). Une longue série d’échecs résumant le statut de ce cinéaste très à part : ultra-créatif sur des projets basés sur des architectures de science-fiction brutale, violente, avec un esprit de gamin hyperactif capable de réciter ses fanfics préférées, contre des studios en recherche de compromis ou de franchises potentielles.

Avec la regrettée société de production Oats StudiosBlomkamp avait essayé de se lancer en solitaire avec des court-métrages petit budget reposant généralement sur des concepts clés-en-mains. L’idée était de vendre ces projets à d’éventuels partenaires dans le cinéma, la série télé’ ou le streaming, sans résultats probants. Le retour du réalisateur intervient cinq ans après son dernier long-métrage, Chappie.

Selon Deadline, le film secret tourné cet été serait prêt à l’emploi au printemps prochain. Neill Blomkamp enchaînera ensuite avec la production de The Inferno, là-encore, sans l’ambition d’un blockbuster trop conventionnel. Reste à espérer que ce doublé inattendu aidera le réalisateur à se relancer, au moment où les plateformes de vidéos-à-la-demande de part et d’autres attendent des idées originales pour peupler leurs grilles.

Source