Bientôt dix ans au compteur pour le film Chaos Walking, et de premières images, enfin. Authentique enfer en développement, ce projet, basé sur le roman The Knife of Never Letting Go de Patrick Ness, commence à se montrer. Les studios Lionsgate, en charge de la production et de la distribution sur le long-métrage de Doug Liman (Mr & Mrs SmithEdge of Tomorrow) publie en l’espace de quelques jours une premier affiche, assortie d’un teaser en vidéo. La première bande-annonce de Chaos Walking ne devrait pas non plus tarder selon IGN, qui promet la chouille promotionnelle pour ce jeudi 19 novembre (restez tunés).

Le film suit l’aventure du personnage de Todd Hewitt (Tom Holland) dans une colonie planétaire baptisée The New World où un virus mystérieux est supposé avoir annihilé l’ensemble des femmes du genre humain. Cette étrange maladie aurait aussi activé une capacité télépathique chez les hommes restants, capables d’entendre les pensées de leurs semblables et des animaux. Au cours d’une expédition, Todd va rencontre le personnage de Viola (Daisy Ridley), survivante de l’apocalypse genrée. L’un et l’autre vont tenter d’échapper au maléfique maire de la colonie (Mads Mikkelsen) et découvrir l’origine de ce monde au bout de l’aventure.

Chaos (Shooting) Walking (Finally)

L’adaptation de The Knife of Never Letting Go est mise en chantier dans le courant du mois d’octobre 2011 au sein des studios Lionsgate, sous le titre de Chaos Walking. A l’époque, Robert Zemeckis est considéré pour la mise en scène, mais les tractations n’aboutissent pas, imposant un coup d’arrêt brutal à la production. Le scénariste Charlie Kaufman écrit un premier scénario avant de quitter le navire dans la foulée. Ce traitement initial sera ensuite revu et corrigé par une large ronde de plumes, avec Jamie Linden, Lindsey Beer, Gary Spinelli, John Lee Hancock, Christopher Ford et l’auteur du roman, Patrick Ness, se passant le relais dans une très longue partie de téléphone arabe de plusieurs années, au cours desquelles le projet prend la poussière en attendant de se trouver un réalisateur.

Doug Liman sera finalement embauché en 2016 et tournera un an plus tard la première version de Chaos Walking entre le Canada, l’Islande et l’Ecosse. A la suite de projections tests assassines (le public ne comprenant pas le fonctionnement du système de télépathie), des phases de tournage additionnelles sont commandées. Le chaos de production s’amorce alors avec deux ans de gestation, le temps de trouver un créneau pour mobiliser Daisy Ridley, alors occupée par la production de Star Wars IX. En définitive, Doug Liman passe la main au réalisateur Fede Alvarez (Evil DeadDon’t Breathe) pour des reshoots conséquents, chiffrés à 15 millions de budget supplémentaires et filmés à Atlanta.

Reste à voir quelle tronche aura ce mystérieux Chaos Walking, passé entre les mains de sept scénaristes, deux réalisateurs et un tournage étalé sur une période de trois ans. Le film a au moins pu être terminé en dépit des doutes émis par les observateurs de la presse spécialisée sur la capacité à Lionsgate de continuer à financer la plaisanterie, et pourra profiter de la bonne forme de Tom Holland, en plateau pour le troisième Spider-Man et en prévision de son rôle de Nathan Drake dans le film Uncharted (tenez, quand on parle d’enfers de développement).

Chaos Walking est attendu pour le 3 février 2021 dans les salles françaises. Rendez-vous demain pour la première bande-annonce officielle.

Source