Alors que dans quelques jours sera diffusée la série The Mandalorian sur Disney+ et que les cinémas proposent déjà de réserver sa place pour le dernier opus de la trilogie Skywalker, pour le CEO de Disney, Bob Iger, il faut ralentir les sorties de la franchise Star Wars.

Lors d’une interview téléphonique accordée à la BBC, Iger revient sur la stratégie de sa marque et affirme sans détour que Disney a sorti trop de films en trop peu de temps.  En effet, depuis le rachat de Lucasfilm en 2012, les spectateurs ont déjà pu se rendre 4 fois dans les salles obscures pour rêver de sabres laser et de vitesse lumière.

Un film Star Wars par an : la stratégie de Disney jusqu’à aujourd’hui

Les anciennes trilogies de Georges Lucas étaient diffusées avec un écart de 3 années entre chaque épisode. Un laps de temps important pour faire monter le suspens et créer une réelle attente chez les fans. Chez la firme aux grandes oreilles, c’est un tout autre agenda qui a été retenu jusque là. Depuis 2015 et le premier volet de Skywalker, Disney propose un film Star Wars chaque année ! Pour tenir le rythme, les trilogies originelles ne sont plus suffisantes et en 2016 on voit donc apparaître le premier spin-off Rogue. Il sera suivi en 2018 de Solo, film consacré à la jeunesse du personnage iconique de contrebandier au grand coeur. Cette sortie sera d’ailleurs un échec commercial pour la firme, le premier de toute la saga.

Certainement pour éviter que l’histoire ne se répète, Bob Iger souhaite ralentir le rythme. Même s’il ne remet pas en question le résultat final ni la qualité des films, il y a selon lui « quelque chose de spécial à propos d’un [film] Star Wars et en proposer moins est un plus. » Alors, les fans seront-ils rassurés ou déçus par cette décision ?