L’un des plus grands mystères de la franchise Stranger Things réside dans l’existence de l’Upside Down. La saison 1 nous faisait penser que c’était le programme MKUltra du gouvernement américain qui avait pour la première fois alerté les hommes de la présence de cette dimension sombre. Cependant, Stranger Things : Six révèle que le portail a peut-être été ouvert des années auparavant par un autre sujet de test, aussi puissant que Onze.

Bien que la série Netflix se concentre sur les années 80, ce préquel est centré sur les années 70 et sur une jeune fille du nom de Francine. On découvre qu’elle a des pouvoirs pré-cognitifs, que Brenner tente d’exploiter pour la transformer en arme. À la maison, son père la teste constamment afin de déterminer les numéros de loto, ce qui conduit MKUltra à s’intéresser à elle pour prédire les résultats de divers autres scénarios.

Plus tard, quand Six rencontre Trois, alias Ricky, elle commence à perdre son calme. Même si elle pensait qu’il était son voisin, Ricky est arrivé à Hawkins avec une fausse famille, afin que le laboratoire puisse leurrer Six et ses parents, faisant ainsi avancer les sombres plans de Brenner. Lorsque la vérité est révélée, à la suite d’un débat animé avec Ricky, Six est ramenée dans ses quartiers, où elle frappe sa bibliothèque de colère. À ce moment-là, un portail s’ouvre et une main monstrueuse tente de l’attaquer.

Stranger Things : Six #2

©Stranger Things : Six #2

Stranger Things : Six #2

©Stranger Things : Six #2

À ce stade, Six pense qu’elle hallucine. Dans son esprit, cependant, elle se demande si cela pourrait être une prémonition. Pourtant, Six minimise tout, car elle sait qu’elle est fatiguée et soumise aux contraintes de l’établissement. À la fin du numéro, elle déjeune avec le reste des sujets du test et la main passe une fois de plus dans l’étagère de la salle maintenant vide, indiquant que ce n’était pas une vision.

Stranger Things : Six # 2 sera en vente le 26 juin.