La série Love, Death and Robots est arrivée la semaine dernière sur la plateforme de streaming américaine Netflix.

Cette série, en 18 épisodes de 6 à 16 minutes présente plusieurs thèmes différents. En effet aucun des courts-métrages ne sont en rapport avec les autres. Tous plus ou moins futuristes, fantastiques et fictifs.

Dans la même catégorie

En résumé, vous prenez la série Black Mirror, vous y rajoutez une dose de WTF, de gore, de nudité et d’humour et vous obtenez cette nouvelle série.

Qu’est ce qu’on a aimé ?

Les épisodes courts ou longs qui n’ont rien à voir avec les autres. On nous plonge dans des univers et des histoires différentes à chaque fois.

Une claque visuelle inégalable. On a adoré les animations de haute qualité qui ne nous font pas lâcher l’écran des yeux. C’est comme regarder les cut scenes du plus beau jeu vidéo qui existe. Certains développeurs devraient largement s’inspirer de la série… Parfois certains personnages nous ont même fait douter de leur réalité. Les dessins sont vraiment immersifs et agréables à voir. Dans un style inspiré de jeux vidéos ou dessins animés, tout est fluide. L’ajout de personnages dans des décors réels est lui aussi vraiment très bien réalisé.

Les histoires futuristes qui se passent souvent dans des époques dystopiques. On y voit des éléments qui pourraient faire partie de notre quotidien dans quelques années.

Certaines petites leçons de vie qu’on apprend au fil des épisodes. Comme dans un épisode où l’on apprend que la fin du monde est arrivée à cause des humains et qu’il faut donc penser à l’écologie et sauver la nature…

Le ton humoristique de certains épisodes qui vous feront rire ou sourire.

Le fait que la violence, le gore et la nudité ne soit absolument pas censurés. Tous ces éléments nous montrent une série totalement libre. Les créateurs ont osé nous montrer des choses qu’on voit de moins en moins dans les séries.

Et bien sur, tout simplement la forte présence de chats…

Episode Love, Death and Robots critique
Three Robots

Qu’est ce qu’on a moins apprécié ?

Le coté beaucoup trop sombre de certaines histoires. Elles nous laissent parfois avec des scènes de fin tristes ou dérangeantes…

La durée des épisodes, qui est à la fois un plus et un moins. Plusieurs fois on aurait aimé voir la suite de certains épisodes. Les cliffhangers c’est bien beau mais qu’est il arrivé à tel ou tel personnage ?

Episode Love, Death and Robots critique
Sucker of Souls

En conclusion…

Je recommande fortement la série Love, Death and Robots aux amateurs de séries bizarres ou de Black Mirror. Elle se regarde très facilement et rapidement. Les animations vont vous plonger dans l’histoire et vous donner envie de regarder les autres épisodes. Par contre, il faut aimer le genre gore. Certaines scènes peuvent choquer. Attention aussi à ceux qui sont facilement offensés par la nudité ou les actes sexuels.

Episode Love, Death and Robots critique
Spirits of the Night