Pour énormément de monde, l’année 2020 aura été invraisemblable, terrible, catastrophique, et on se passera d’autres adjectifs qualificatifs : vous aurez compris l’idée. Et déjà la pop culture s’empare d’une année qui devrait marquer les livres d’Histoire ; mais si un Michael Bay préfère la fiction et s’aventurer dans un récit d’anticipation et d’action qui joue sur des problèmes encore actuels, d’autres préfèrent tourner une année particulièrement difficile sous le prisme de la dérision et de la satire. Ce qui donne un mocumentaire (un faux documentaire) qui arrivera sur Netflix en fin d’année, et qui vient de se dévoiler avec un premier trailer.

Crève, 2020, crève !

Derrière ce film Death to 2020 (traduit littéralement en Mort à 2020), on retrouve Charlie Brooker, créateur de la série Black Mirror, et Annabel Jones qui a également assuré sur la série à la production depuis ses tout débuts. On y retrouve un casting on ne peut plus prestigieux pour mêler à la fois des images d’archive de l’année – encore en cours à l’heure actuelle – et des performances d’actrices et acteurs pour parodier certaines des personnalités les plus importantes que le monde aura suivi au cours des douze derniers mois. La narration est assurée par Laurence Fishburne, et on retrouve ensuite pas moins que Samuel L. Jackson, Hugh Grant, Kumail Nanjiani, Tracey Ullman, Samson Kayo, Lisa Kudrow, Diane Morgan, Leslie Jones, Cristin Milioti, Joe Keery et bien d’autres. Le trailer est assez équivoque avec une tonalité sarcastique d’entrée de jeu.

On appréciera notamment la francisation de certaines vannes dans la bande annonce, comme cette ultime pique à Quibi, la plateforme de contenus en streaming qui s’est ramassée quelques mois à peine après son lancement – et dont l’équivalent « MySpace » pour la VF trouve en effet un certain écho par rapport à des plateformes jugées ringardes aujourd’hui. Mort à 2020 sera disponible sur Netflix le 27 décembre prochain, histoire de conclure l’année en beauté.

Source