Alors qu’on attend avec impatience le quatrième opus de la franchise John Wick avec Keanu Reeves et qu’une série sur l’Hôtel Continental est prévue, tout ça pour l’année prochaine, on vient d’apprendre qu’une scène importante du premier film sorti en 2014 aurait pu ne pas exister : le chien de John Wick n’avait pas à mourir.

Les réalisateurs ont laissé le chien de John Wick mourir

Lancée en 2014, John Wick est une saga de film d’actions dans laquelle Keanu Reeves incarne un ancien tueur à gages qui reprend du service quand une bande de mafieux russe tue sans vergogne sa chienne Daisy. Cependant, on apprend aujourd’hui que le studio Lionsgate a insisté auprès des réalisateurs pour qu’ils oublient la scène de la mort du chien. Et bien évidemment, ces derniers n’en ont fait qu’à leur tête et ont décidé de faire mourir cette pauvre Daisy malgré tout.

“Je pense qu’ils voulaient faire ça bien, et qu’il y avait des éléments où le studio a dit ‘Coupons la scène du chien. Concentrons-nous sur cet assassin qui reprend du service.’ Ce genre de trucs” a déclaré le scénariste Derk Kolstad dans une interview.

On comprend que cette scène ait pu déplaire à certains spectateurs mais si les réalisateurs avaient vraiment supprimé la scène en question, la vengeance de John Wick aurait eu moins d’impact. En effet, il faut savoir que dans le premier volet, le personnage principal vient de perdre sa femme, et ce bébé beagle est un cadeau posthume de cette dernière afin de surmonter sa disparition. On est donc sur une grosse valeur sentimentale. C’est la mort de Daisy qui pousse John Wick à reprendre du service. Ainsi sa mort, aussi triste soit-elle, semble nécessaire pour l’évolution du personnage principal. Cela permet aussi aux spectateurs d’éprouver de l’empathie envers ce tueur à gages, car cela prouve qu’il est humain et qu’il a un coeur. Non ?

Source.