On n’échappe pas à sa destinée. Et celle de Joaquin Phoenix semble liée à l’univers des comics DC. Si l’année dernière, l’acteur a été acclamé par sa performance dans le film Joker de Todd Philipps dans lequel il interprète Arthur Fleck, celui qui deviendra le Clown Prince du Crime, il aurait pu avoir un tout autre rôle chez DC. En effet, dans les années 2000, Warner Bros. voyait bien Darren Aronofsky (Requiem for a Dream) aux commandes d’un film Batman et pour le réalisateur, Joaquin Phoenix était un potentiel Bruce Wayne crédible…

Joaquin Phoenix, le Joker qui aurait pu être Batman

Après le succès du film Requiem for a Dream en 2000, Warner Bros. se voyait bien confier la réalisation d’un film sur Batman à Darren Aronofsky. À cause de leur vision différente pour le Chevalier Noir, le réalisateur qui a par la suite réalisé Black Swan s’est confié à Empire sur ce qu’aurait pu être ce fameux film. Warner Bros. voulaient un Bruce Wayne lisse et respectable et ce n’était pas dans les projets de Darren Aronofsky, apparemment.

« Less studios voulaient Freddie Prinze Jr. et moi je voulais Joaquin Phoenix [à propos du rôle de Batman]. Je me rappelle avoir pensé ‘Oh, oh, on est en train de faire deux films totalement différents là’. C’est vrai. C’était une autre époque. Le Batman que j’avais imaginé était totalement différent de celui qu’ils ont fini par faire. » se rappelle le réalisateur…

Au final, c’est Christopher Nolan qui s’est trouvé aux commandes de la trilogie du Dark Knight à la fin des années 2000 avec Christian Bale dans son rôle de l’Homme Chauve-Souris. Et sans ça, on aurait peut-être jamais eu le Joker majestueux de Heath Ledger et ça aurait été dommage, non ? Mais n’empêche, il semblerait que l’acteur Joaquin Phoenix était prédestiné à incarner un personnage de DC Comics, qu’il soit un super-héros ou un super-vilain. Comme l’a justement dit Double-Face à Batman dans The Dark Knight : Le Chevalier Noir, « Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps pour se voir endosser le rôle du méchant ». On vous laisse méditer là-dessus.