Parmi les prochains comics qui titillent notre curiosité ces derniers temps, on appelle Crossover. Écrit par Donny Cates et illustré par Geoff Shaw, cette mini-série de comics encore bien mystérieuse devrait jouer avec notre cerveau. Et on a hâte ! Si la couverture du premier numéro suffisait à susciter notre intérêt, une couverture alternative illustrée par Ryan Stegman vient de pointer le bout de son nez. Pour notre plus grand plaisir !

Une nouvelle couverture explosive pour Crossover !

Partenaire artistique de Donny Cates depuis deux ans et la série Venom, l’artiste Ryan Stegman rejoint le projet Crossover d’Image Comics avec une couverture alternative qui envoie du lourd, du très lourd !

Cette couverture ne se contente pas d’être explosive. Non, elle nous donne de précieux indices sur ce qui nous attend dans Crossover. Comme le titre l’indique si, il sera question de crossover dans cette mini-série. Oui, mais encore ?

Couverture alternative de Crossover #1

Image : Image Comics

Donny Cates avait déjà révélé de précieux éléments sur l’intrigue de la série le mois dernier mais Ryan Stegman et sa couverture alternative nous ouvrent une nouvelle porte. Eh oui, on y retrouve de nombreuses oeuvres éditées par Image Comics, qui porte le projet Crossover. La couverture nous laisse donc entendre que les séries God Country, Redhawk et Atomhawk s’incrusteront dans Crossover, chaque titre ayant un lien avec l’équipe créative de la mini-série. D’autres oeuvres semblent vouloir prendre part à l’aventure comme Savage Dragon, Flood, Invincible ou encore Madman.

Dans Crossover, nous sommes invités dans un monde où un comics est devenu tellement populaire que les héros se retrouvent propulsés hors des pages du comics et débarquent dans le monde réel. Et un tel événement ne sera pas sans conséquences, c’est évident.

Bref, si le peu qu’on savait sur Crossover avait su titiller notre curiosité et susciter notre intérêt, la mini-série d’Image Comics a clairement toute notre attention. Rendez-vous en novembre 2020 pour découvrir ce qui nous attend ! Encore un peu de patience, mais on y est presque…

Source.