Il y a quelques semaines, Apple présentait ses nouveautés à la presse et au public lors de sa Keynote annuelle. Parmi les nouveaux produits, il y a eu la présentation officielle du service de streaming Apple TV+. Au-delà de l’arrivée d’un nouvel acteur sur ce marché de la vidéo, l’annonce a eu des répercussions directes sur l’administration de la firme de Cupertino. En effet, le conseil d’administration d’Apple a vu l’un de ses membres démissionner : Bob Iger, plus connu pour son poste de PDG chez The Disney Company.

Bog Iger, Apple et Pixar

Pour contextualiser l’information, il faut remonter en novembre 2011 lorsque Tim Cook, alors récemment PDG d’Apple, demande à Bob Iger de rejoindre le conseil d’administration de la firme. Cette nomination n’a rien du hasard, car le PDG de Disney avait joué un des rôles principaux dans l’acquisition du studio Pixar par Disney en 2006 pour devenir une des filiales de Walt Disney Studios. La société Pixar appartenait alors à Steve Jobs depuis 1995 (racheté auprès de Lucasfilm – le monde est petit…). et a été rachetée par Disney pour 7,4 milliards de dollars ! Ainsi lorsque Steve Jobs est décédé, le poste de PDG fut confié à Tim Cook et son ancien poste à Bob Iger (la boucle est bouclée…).

apple tv+ plateforme de streaming d'apple

Disney+ et Apple TV+ : à l’origine d’un conflit d’intérêts pour Bob Iger

Si Bob Iger qui son poste, c’est pour des raisons de potentiel conflit d’intérêts entre les deux services de streaming. Respectivement Disney+ pour Bob Iger et Apple TV+ pour Tim Cook. Les deux plateformes viendront concurrencer Netflix, Amazon Prime Video ou encore Hulu (appartenant en partie à Disney aux États-Unis). Comme le rappel le média IT Social, cette situation rappelle un ancien conflits d’intérêt qui concernait alors Eric Schmidt, cofondateur et PDG d’Alphabet (Google – ndlr). Celui-ci siégeait également au conseil d’administration d’Apple en 2009, mais il avait dû céder sa place suite à la concurrence croissante entre les deux systèmes d’exploitation mobile iOS (Apple) et Android (Google).