Les rumeurs couraient depuis quelque temps comme quoi Apple souhaiterait concurrencer la plateforme Netflix. En mars dernier, ce fut annoncé officiellement lors de la conférence d’Apple où Tim Cook (PDG) présentait Apple TV+. À ses côtés, des personnes célèbres du monde du cinéma comme Steven Spielberg, Jennifer Aniston et l’animatrice et productrice Oprah Winfrey. Rien que ça… Selon des sources de Slashfilm, Apple TV+ ambitionne la production de « six films à petit budget par an avec un oeil pointé vers des scénarii qui pourraient gagner des Oscars.« . En soi, faire comme Netflix avec son film « Roma » qui a obtenu trois Oscars : meilleur réalisateur (Alfonso Cuarón), meilleure photographie et meilleur film étranger. Des récompenses américaines permettant de jouer et de se faire respecter dans la « cour des grands » d’Hollywood et sur la scène internationale.

Pour en arriver là, Apple aurait approché, selon le The Washington Post, de célèbres réalisateurs et acteurs de cinéma dont l’ambition finale serait de remporter des Oscars. Pour cela, la société de technologie (à la base…) envisage de dépenser entre 5 et 30 millions de dollars par projet. Cependant l’ambition est une chose, mais l’acceptation en interne est une autre… Selon la source du The Washington Post travaillant chez Apple : « la moitié de la culture de l’entreprise déteste qu’ils fassent du contenu, et l’autre moitié veut rencontrer des stars.« .

Il est vrai que le gap est énorme entre la création de smartphones et de films et séries. Avec l’Apple TV, la société serait légitime pour diffuser du contenu comme Netflix l’a longtemps fait, mais il faut croire que la direction souhaite rattraper l’avance des acteurs du marché comme Amazon Prime Video, Hulu ou encore la future plateforme Disney+ prévue pour décembre 2019. Il faut rappeler également que pour obtenir des récompenses comme les Oscars, les productions doivent être diffusées au minimum pendant une semaine au cinéma. La distribution sur la plateforme seule ne suffit.