Le personnage de Tank Girl prend un peu de retard. Après avoir annoncé une nouvelle adaptation de l’héroïne déjantée de Jamie Hewlett et Alan Martin, la société de production LuckyChap Entertainment de Margot Robbie met le projet en pause, sans explications. Invitée dans l’émission de radio Happy Sad Confused de Josh Horowitz, l’actrice australienne dit seulement que l’état du monde actuel ne permettrait pas de donner au nouveau film Tank Girl les moyens de ses ambitions. Le cinéaste Miles Joris-Peyraffite, annoncé, explique de son côté que tout n’est pas perdu.

L’échec de ce projet d’adaptation est à remettre dans le contexte de cette année : au moment d’acheter les droits de Tank Girl, Margot Robbie préparait encore la sortie de Birds of Prey (and the Fantabulous Emancipation of One Harley Quinn). Le succès très relatif du film consacré aux héroïnes de Gotham City, où l’actrice officiait en tant que productrice via sa société LuckyChap, a pu freiner les envies de MGM de remettre en marche la machine Tank Girl. En particulier après le film de 1995, énorme échec commercial à sa sortie.

21st Century Tank Girl

Inventée en 1988 par Martin et Hewlett, le personnage de Tank Girl deviendra vite une icône de la contre-culture britannique. Récupérée par la scène punk rock, avec énormément de jeunes fans du mouvement « Riot Grrrl », le personnage de Rebecca Buck deviendra l’une des emblèmes du féminisme dans l’Angleterre de Margaret Thatcher, et sera brandie comme l’emblème d’une sexualité plus libérée à l’époque où le pays proscrit ouvertement l’homosexualité dans les arts majeurs. Personnage loufoque, Tank Girl se présente comme une chasseuse de primes en fuite, ex militaire à la gâchette facile et au look improbable, avec son petit-ami kangourou dans une Australie futuriste ravagée par différentes guerres nucléaires.

La première adaptation du comics d’Alan Martin et Jamie Hewlett fêtait ses vingt ans cette année, avec une parution toujours entretenue chez Albatross Funnybooks (The Goon). Premier succès d’édition pour le jeune artiste anglais, Tank Girl sera le premier point de liaison entre Hewlett et le chanteur Damon Albarn du groupe de Britpop Blur, avec qui il lancera le groupe Gorillaz à la fin des années quatre-vingt dix. Aucun des deux auteurs n’avait été contacté par Margot Robbie pour le nouveau film consacré au personnage, ce qui impliquerait que le projet n’était pas si avancé avant d’être mis en pause, pour cause de pandémie ou non.

Source