On vous prévient tout de suite : cet article contient des spoilers sur le film Sonic !

Avec une sortie reportée de plusieurs mois afin de retravailler le design de l’hérisson bleu, le film Sonic a finalement débarqué dans les salles obscures en février dernier. Drôle et léger, cette adaptation en live-action de la saga de jeux vidéo de Sega avait de quoi nous séduire. Pourtant, il manquait un petit quelque chose. Eh oui, les amis de Sonic ne répondaient pas présents…jusqu’à la toute dernière scène post-générique où on apercevait Miles « Tails » Prower ! Ce qui nous laissait imaginer une suite. Et on avait vu juste !

Le retour de Sonic au cinéma !

On s’en doutait, c’était prévisible mais pourtant, on est soulagés de l’apprendre officiellement par Paramount Pictures : Le film Sonic aura bien droit à une suite. D’après Variety, on sait déjà que Jeff Fowler reviendra à la réalisation, accompagné de Pat Casey et Josh Miller pour le scénario. Le premier film nous plongeait dans la vie solitaire de l’hérisson le plus rapide du monde, alors qu’il est contraint de tout quitter et de s’installer sur la Terre loin de ses proches. Discret pendant dix ans, un excès de frustration intense lui fait perdre le contrôle et il se retrouve “démasqué” par le Dr Robotnik, avant que celui-ci ne devienne Eggman. Si les amis du hérisson supersonique manquent à l’appel, le réalisateur nous a déjà expliqué qu’il voulait d’abord mettre en place la rivalité entre Sonic et Robotnik avant de faire entrer en scène de nouveaux personnages. Alors maintenant que les bases sont posées, la voie est libre pour Miles « Tails » Prower, Shadow ou encore Amy Rose ! D’autant plus que, comme on l’a souligné lors de notre critique du film, les deux scènes post-génériques de Sonic nous laissait entendre qu’on n’avait pas fini d’entendre parler de notre hérisson bleu préféré : à la fois avec l’arrivée de Miles « Tails » Prower sur Terre qui semble être à la recherche de Sonic mais aussi et surtout la détermination du Dr Robotnik, arborant enfin le look de notre cher Eggman, à se venger de ce hérisson qui l’a envoyé sur la Planète Champignon.