Les projets de comics « à la française » sont quelques uns à voir le jour chaque année en France, mais peu arrivent à attirer l’attention comme Astra Mortem. Lancé mardi 29 septembre au soir, le projet de « roman graphique » (une grosse BD, en somme) qui mêle dark fantasy et science-fiction a franchi en moins de 24h les 100 000 euros sur Ulule, contre 25 000 demandés initialement. Un score à 400% qui montre l’engouement du public envers le projet.

Mais Astra Mortem, qu’est-ce que c’est ?

Pour comprendre ce qu’est Astra Mortem, il suffit simplement de se rendre sur leur page Ulule, certes, mais on peut aussi le résumer ainsi. Il s’agit donc d’une bande dessinée de 268 pages en noir et blanc, plongeant le lecteur dans Uzra, un univers (très) noir développé par un trio de personnalités reconnues pour qui s’intéresse à l’imaginaire et à la pop culture. Au scénario, la tâche est partagée par le vidéaste Alt236 (dont on vous recommande particulièrement la série Mythologics) et par Sullivan Rouaud, éditeur pour la maison HiComics, et ancien journaliste, créateur du site Comicsblog.fr. Au dessin, c’est un artiste hyper prometteur, Mehdi Chamsa, qui officie – on vous laisse admirer les premières planches dévoilées sur le site de la campagne.

Le roman graphique Astra Mortem est prévu pour début 2022 et se déclinera sous trois éditions différentes – avec une rupture non anticipée sur la Collector, et l’engouement provoqué par ce début de campagne pour ainsi dire stratosphérique devrait attirer l’attention des médias les plus généralistes. En sus de l’ouvrage, plusieurs paliers ont déjà été débloqués, avec la promesse d’une bande-son compagnon (avec Vous Autres, Perturbator mais aussi Alt236, également compositeur, sur les douze morceaux qui la composeront) mais également d’un « livre dont vous êtes le héros » en guise de (premier ?) spin-off. Aussi, si vous êtes intéressé par le projet, on vous conseillera de vous rendre directement sur la page Ulule à ce lien.

La campagne d’Astra Mortem, bien que déjà financée à 400%, se déroulera jusqu’au 31 octobre prochain, et le trio promet d’accompagner cette dernière avec bon nombre d’animations (des live, de la démonstration de dessin, et d’autres). Passionnés de pop-culture et de dessin, voilà une oeuvre dont on suivra le développement avec attention.

Source