Le film de vampires a été au cours de la dernière décennie plus qu’utilisé, en témoigne encore l’impact sur son imaginaire qu’a provoqué la désastreuse saga Twilight. Pourtant, la créature inspire toujours les cinéastes, avec quelques fulgurances venues d’Europe (Morse) ou même de Corée (Thirs, ceci est mon sang) et de France (la récente série Vampires) . De façon amusante, le film qu’on vous présente aujourd’hui partage avec le long-métrage de Park Chan Wook son titre : Thirst.

Attention les yeux, Thirst est hyper sanglant

Derrière le titre de ce film de vampires islandais se cachent les réalisateurs (au nom forcément imprononçables par chez nous) Gaukur Úlfarsson et Steinþór Hróar Steinþórsson – dont on vous avouera que nous ne sommes pas experts sur le sujet. Néanmoins, la bande-annonce de Thirst se montre particulièrement attirante pour qui aime l’horreur gore guignolesque, les vampires et un film qui s’annonce autant chargé en action qu’en humour. Le trailer nous présente en effet Hulda, une femme accusée du meurtre de son frère dans une ville où d’étranges disparitions ont lieu chaque nuit. Elle ira à la rencontre de vampires gay très portés sur le cul, visiblement – mais qui ont du mal à retenir leurs crocs sur leurs victimes humaines.

De l’humour très grivois (en témoigne les sexes brandis à tout va), du gore très potache, et un accent islandais forcément charmant : c’est tout le programme qui s’annonce dans cette bande-annonce de Thirst, dont il faudra juger s’il s’agit d’une comédie potache et sanglante ou d’un film de mauvais goûts. Dans les deux cas, le rendez-vous est donné pour les amateurs et amatrices de curiosité, avec une sortie prévue au 1er décembre arrivant aux Etats-Unis. Il faudra donc penser à passer un coup de fil au tonton américain dans peu de temps, si le coeur vous en dit. La bande-annonce est à retrouver (et à ne pas regarder ni sur votre lieu de travail, ni près de vos enfants) ci-dessous.

Dans la même catégorie

Source