fbpx
Restez en contact
thanos gant de l'infini comics critique

COMICS

On a lu la ré-édition de Thanos : le Gant de l’Infini, le comics à l’origine d’Avengers : Endgame et Infinity War

La ré-édition du comics Thanos : Le Gant de l’Infini est disponible depuis le 10 avril 2019.

Ce comics représente le début de la Trilogie de l’Infini. C’est Jim Starlin qui imagine le scénario, tandis que les illustrations sont réalisés par Georges Pérez et Ron Lim.

Synopsis

Thanos, le titan fou, est depuis toujours amoureux de la Mort. Pour parvenir à gagner son amour, il lui construit un palais. Cette dernière ne semblant pas impressionnée, Thanos, manipulé par Mephisto, décide de décimer la moitié de la population sur toutes les planètes de la galaxie. Face à cette horreur, tous les super-héros se lancent dans un combat contre ce dernier. Mais il compte parmi ses atouts, un gant spécial qui est incrusté des Pierres de l’Infini. Sa puissance est alors inégalable. Bientôt les forces cosmiques se mêleront aux combats pour tenter de l’arrêter…

Thanos : le Gant de l'Infini

Ce qu’on a aimé

Les dessins du comics, qui rappellent ceux des années 80. Il y a une affluence de couleurs qui sont toutes pétantes, on apprécie encore plus les illustrations. Même les costumes sont imaginés d’une manière à les rendre vintage pour notre époque.

Thanos : le Gant de l'Infini

La multitude de personnages présents. On rencontre des héros presque jamais vus et même les X-Men s’ajoutent au combat tant l’objectif est grand. Et on voit également les puissances cosmiques dont on entend tant parler mais qu’on ne voit que très peu. En conséquence, on a affaire aux gardiens de l’univers et de tout ce qui le régit. La Mort est même de la partie…

Thanos : le Gant de l'Infini

Thanos, le personnage est si différent du film. On voit une autre facette de sa personnalité. Dans Infinity War, on rencontre un titan qui fait disparaitre la moitié des habitants (et des super-héros) de la Terre pour tenter de créer un équilibre universel. Alors que là, il décime la moitié de l’univers tout entier pour tenter de conquérir la Mort. Le personnage est aussi animé par une soif de puissance et l’envie de devenir un dieu omnipotent. On ne ressent aucune autre émotion en lui, ni peine ni regrets par rapport à ce qu’il a fait subir à sa fille Nebula. En effet, il tient cette dernière dans un état entre la vie et la mort. Sa puissance aussi est largement décuplée, pour le vaincre la totalité des héros (et quelques méchants) se réunissent… En vain…

Thanos : le Gant de l'Infini

La notion de réalisme, Thanos est si puissant qu’il tue les héros de la façon la plus horrible possible, au lieu de les faire partir en poussière. On remarque que le personnage est inarrêtable. Même les forces cosmiques se font piéger.

Thanos : le Gant de l'Infini

L’action scindée en plusieurs parties, au fil des pages il se passe toujours quelques chose qui nous amène à vouloir lire la suite. On passe de personnages en personnages, on les voit subir la fin du monde à leur façon et dans des lieux différents.

La bataille finale, elle est épique et elle nous en met plein les yeux… Tous les héros sont présents. Ils se font tuer tour à tour ou envoyer dans d’autres époques. Puis les forces cosmiques arrivent et un nouveau combat s’engage. La fin du monde arrive à grand pas et ceux qui étaient censés protéger l’univers viennent presque à le détruire pour mettre fin à la folie de Thanos.

Thanos : le Gant de l'Infini

Le revirement de situation à la fin, où Thanos se rend compte que la puissance est dure à gagner et facile à perdre. Il apprécie maintenant la tranquillité de la vie qu’il a décidé de mener. Et celui qui porte maintenant le gant est celui qui a le plus de responsabilité et de poids sur ses épaules…

Ce qu’on a moins apprécié

La fin, inattendue et beaucoup trop simple. On ne s’y attendait pas du tout et pourtant on est obligée de la lire… C’est dommage qu’un personnage aussi fou se résigne aussi facilement. Mais on comprend en réfléchissant qu’il perd une puissance inouïe mais il gagne une forme de paix avec lui-même. Malgré ça la fin est un peu trop rapide…

Le rapport avec Avengers : Endgame

Le film Avengers : Endgame, qu’on attend tous, arrive dans quelques jours à peine et il serait bête de ne pas en parler en parallèle de ce comics. Après l’avoir lu on remarque une tonne de différences. Et c’est peut-être mieux comme ça. Effectivement on sait que le film dure déjà plus de trois heures, et s’il avait fallu suivre le cheminement du comics, il aurait duré plusieurs heures encore.

Mais après la lecture notre cerveau fusionne de nouvelles possibilités pour le scénario de ce dernier. De nouvelles théories se sont rapidement formés dans nos esprits et on y voit un peu plus clair quant à la façon dont les Avengers pourraient vaincre Thanos. La touche joyeuse du comics nous indique qu’on pourrait revoir des personnages tombés dans Infinity War. Si les frères Russo s’en tiennent à l’histoire du comics bien évidemment…

Conclusion

C’est un comics qui vous en mets plein les yeux, de par les illustrations mais aussi de par l’histoire qu’on s’empresse de lire tellement elle nous plonge dans une lutte pour la survie de l’univers. On a une toute nouvelle version des personnages, et des détails inédits jamais vus dans les films. Alors pourquoi ne pas le lire en attendant la sortie d’Avengers : Endgame ?

Thanos : le Gant de l'Infini
Newsletter

News à ne pas rater !

Changement de direction pour Sherlock Holmes 3 Changement de direction pour Sherlock Holmes 3

Changement de directeur pour le film Sherlock Holmes 3

FILMS & SÉRIES

Un premier aperçu de Roach dans la série Netflix The Witcher Un premier aperçu de Roach dans la série Netflix The Witcher

Netflix révèle un premier aperçu de Roach dans la série The Witcher

FILMS & SÉRIES

La première image du reboot de Scooby-Doo : SCOOB ! La première image du reboot de Scooby-Doo : SCOOB !

La première image du reboot de Scooby-Doo : SCOOB !

FILMS & SÉRIES

Advertisement
Newsletter

X