En 2021, les studios Orange et Bones adaptent le Roi des Monstres en série animée. Quelques années après l’effort de Polygon Pictures sur la trilogie de long-métrages Godzilla (Planet of the MonstersCity on the Edge of Battle, The Planet Eater), Netflix investit une seconde fois le marché des amateurs de grosses bêtes avec le cartoon Godzilla : Singular Point. Mélange entre animation traditionnelle en deux dimensions et animations de modèles 3D, la série se présente dans une poignée de premières images, accompagnées d’une affiche où le monstre géant se découpe à l’arrière plan de deux personnages, vraisemblablement, principaux.

Gojira no kikkan

Comme prévu, ces premières images attestent bien du différentiel entre les personnages « humains », en deux dimensions, et le monstre lui-même en rendu 3D. Netflix a été chercher de grosses pointures pour ces deux disciplines : d’un côté, le studio Bones, responsable de classiques du dessin animé japonais tels que Fullmetal Alchemist, Space Dandy ou l’adaptation mouvante de My Hero Academia, et de l’autre, Orange, salués pour leur travail sur la série Beastars, également diffusée sur Netflix. Le diffuseur n’est pas étranger à ce genre de productions bicéphales – les amateurs de japanimation gardent encore en mémoire l’excellente série Knights of Sidonia, un chouilla plus grise que Godzilla : Singular Point, référent commun aux boulots de fusion entre 2D et 3D.

Récemment, le Hollywood Reporter confirmait que le projet ne s’inscrirait dans aucune des différentes continuités du monstre, avec un ensemble de personnages inédits et une intrigue toute neuve. Godzilla : Singular Point est attendu pour l’an prochain, sans plus de précisions pour le moment.

Source