fbpx
Restez en contact
batman damned comics critique DC

CRITIQUES

Batman : Damned, le comics one-shot avec un Batman qui sombre

Le duo Azzarello / Bermejo récidive après Joker, le comics sombre paru en 2013, avec Batman : Damned, paru la semaine dernière en France chez Urban Comics. Sous le Black Label, Brian Azzarello et Lee Bermejo réinventent le Chevalier Noir à travers ces 160 pages. On a lu ce comics one-shot plein de noirceur, et on vous le dit déjà, Batman : Damned est un incontournable de 2019 !

Batman : Damned, “hello Dark Knight my old friend”…

Le Joker est mort. Nous voilà prévenus. Le Chevalier Noir se réveille, confus, non loin du corps inerte du Clown Prince du Crime. Difficile pour lui de se rappeler : aurait-il tuer son pire ennemi ? Pour répondre à ses interrogations, John Constantine vient l’épauler. Si vous n’êtes pas familiers avec l’univers DC, Constantine est un anti-héros, connu pour son sarcasme, qui apparaît pour la première fois dans le comics Swamp Thing en 1985. C’est d’ailleurs Constantine qui nous conte l’histoire de Batman : Damned

batman damned comics

Drastiquement opposés, Batman et Constantine vont “s’allier” afin de comprendre ce qui a bien pu se passer. Avec eux, nous plongeons dans les tréfonds de Gotham mais aussi dans ceux de l’âme de Batman. Incapable de se souvenir, l’Homme Chauve-Souris semble sombrer peu à peu dans la folie.
Dans Damned, Azzarello ouvre la porte au surnaturel, chose à laquelle nous ne sommes pas habitués pour Batman. Et si c’est quelque chose de possible, c’est tout simplement parce que Batman : Damned est publié sous le Black Label, un label plus sombre que l’univers DC classique, et qui n’est pas dans sa continuité. Damned est un comics one-shot pour public averti, d’où le Black Label, donc évitez de l’offrir à votre neveu ou votre petit frère pour Noël ou son anniversaire.

Divisé en trois “livres”, ce comics one-shot est ponctué de flashbacks de Batman. On découvre un jeune Bruce Wayne, dont l’enfance est beaucoup moins lisse que ce qu’il n’y paraît. On le retrouve hanté par des démons, et finalement, on a du mal à savoir lesquels sont réels ou ne le sont pas. Dans ce comics, on retrouve aussi des personnages de l’univers DC, oui, mais des personnages moins exploités d’habitude et c’est vraiment plaisant ! Mais on préfère vous laisser la surprise, évidemment…

batman damned comics bruce wayne

On ne vous gâchera pas le plaisir en allant dans les détails, mais Batman : Damned vaut vraiment le détour ! Tombant à pic pour les 80 ans du Chevalier Noir, Damned est presque un film, tellement le comics est prenant, haletant. Les illustrations de Bermejo sont sublimes (et encore, c’est bien en dessous de la vérité), et se rapprochent même parfois du photoréalisme. La coloration des planches du comics joue aussi énormément sur l’atmosphère, les couleurs étant très sombres dans l’ensemble, avec une sacrée pointe de rouge. En conclusion, c’est un pari réussi pour le duo Azzarello / Bermejo, avec la véritable claque qu’est Batman : Damned.

Scénario : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
Illustrations : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
Univers : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Vous pouvez vous procurer le comics sur Amazon, au prix de 15,50€ !

News à ne pas rater !

crash bandicoot rumeur d'un nouveau jeu édité par Activision crash bandicoot rumeur d'un nouveau jeu édité par Activision

Un nouveau jeu Crash Bandicoot serait en développement

GAMING

un nouveau film The Mask pourrait sortir au cinéma un nouveau film The Mask pourrait sortir au cinéma

The Mask : Warner Bros. pourrait bien faire un nouveau film

FILMS & SÉRIES

super smash bors ultimate ajoute des pokémon de bouclier et épée super smash bors ultimate ajoute des pokémon de bouclier et épée

Super Smash Bros. Ultimate ajoute des Pokémon de Galar (Bouclier et Épée)

GAMING

Advertisement
Newsletter

X