fbpx
Restez en contact
slam dunk manga édition kana

MANGA

5 bonnes raisons de dévorer Slam Dunk, la perle de Kana

La maison d’édition française Kana se lance dans une réédition de Slam Dunk. L’occasion parfaite de vous rappeler pourquoi il faut redécouvrir ce superbe manga sur le basket.

Découvrir les remakes les plus attendus par les fans d’anime des années 90…

#1 Des personnages attachants

On pourrait commencer par parler des magnifiques dessins ou de l’humour très présent (et franchement tordant) de ce manga, mais la première chose qui vient à l’esprit quand on pense à Slam Dunk, c’est avant tout l’attachement qu’on éprouve pour les personnages. Takehiko Inoue (également connu pour Vagabond) en introduit très peu, mais ils sont remarquablement bien écrits.

manga slam dunk

Ainsi, au fil du manga, on se prend à partager la détresse du héros Sakuragi, ou à ressentir une envie sincère de voir le capitaine Akagi réaliser son rêve. Slam Dunk vous transporte et vous donne littéralement l’impression de faire partie de l’équipe du lycée Shohoku.

#2 Une passion pour le basket qui se ressent

Takehiko Inoue est un grand fan de basket, ce n’est pas pour rien qu’il a écrit ce manga. Or, il nous fait parfaitement partager sa passion. Les planches du manga sont bluffantes de détails et transpirent l’émotion. On a envie de retranscrire ce qu’on voit dans Slam Dunk, et rares sont les mangas qui font vibrer à ce point.

J’en ai lu un sacré nombre dans ma vie, j’en ai préféré quelques-uns à Slam Dunk. Pour autant, il fait partie des rares mangas à m’avoir fait sauter de joie entre la lecture de deux pages, et il m’a même poussé à pratiquer le basket.

Mention spéciale à la poignée de main finale entre deux personnages, qui me fout encore autant de frissons dans le dos que Gohan SSJ2 cinq ans après.

#3 Sakuragi, le parfait comique

Sakuragi, ou “le singe roux” comme l’appellent ses partenaires pour le remettre à sa place, est une source de rire inépuisable. Son manque de respect envers quasiment tous les personnages, son égo surdimensionné, et sa maladresse digne des plus grands est le fruit d’insatiable ressort comique.

Si l’auto-proclamé “Sakuragi le génie” ne vous arrache pas un sourire, je m’engage à passer les six prochains mois sur un panier de basket.

#4  Un récit imprévisible

Des héros aux rivaux, tous les protagonistes de l’histoire ont des compétences, une personnalité, et des relations uniques. L’auteur n’hésite pas à passer trois tomes entiers sur des sportifs d’autres équipes pour renforcer ce constat. Cela fait qu’on ne sait jamais, ô grand jamais où le récit va nous emmener.

Shohoku est capable de renverser la situation par un “Gorilla Dunk” pleine de volonté d’Akagi ou les magnifiques paniers à trois points du MVP Mitsui. Mais les coups de génie et l’orgueil des rivaux tels que Maki ou encore Sendoh font que la victoire n’est jamais acquise.

#5 Les relations entre les personnages sont intéressantes

Tout au long du manga, on se plaît à observer les relations entre les personnages.

Par exemple, l’amour que porte Sakuragi à Haruko, bien qu’à sens unique, est touchant. Notamment, car cette dernière est gentille, mais pas niaise, et à comme charme autre chose qu’un 95 F. La bienveillance dont fait preuve Sendoh envers Sakuragi, qui ambitionne de le dépasser et s’en vante avec égocentrisme, attire la sympathie. De même, la rivalité teintée de respect entre Akagi et Mitsui ou Maki aura tôt fait de susciter notre intérêt.

Toutes ces relations évoluent au cours de manga, au point que quand on a fini l’histoire, on se dit “mince, je ne reverrai plus jamais Sakuragi”

Bonus : Les japonais adulent Slam Dunk

Plus de 20 ans après la sortie du dernier volume, les japonais portent toujours autant le manga dans leur coeur. Il fait partie des 10 mangas les plus vendus de l’histoire avec 120 millions de tirages. Cela fait de lui le numéro 1 des mangas de sport devant Ippo, Kuroko No Basket, ou encore Olive et Tom, mais surtout, cela le rend plus populaire que Hunter X Hunter, ou encore Bleach.

Si cela ne vous convainc toujours pas de tenter l’expérience Slam Dunk, je vous partage la couverture de tome 1 de la réédition de Kana, on espérant qu’elle réussisse à vous faire pencher du côté NBA de la force.


Newsletter

News à ne pas rater !

Gladiator 2 serait en développement Gladiator 2 serait en développement

Gladiator 2 : une suite prévue par Ridley Scott et située longtemps après le premier film

FILMS & SÉRIES

Un aperçu de Krypto pour la saison 2 de Titans Un aperçu de Krypto pour la saison 2 de Titans

Titans saison 2 : les premières photos de Krypto

FILMS & SÉRIES

Synopsis et titre des épisodes de la saison 3 de Stranger Things Synopsis et titre des épisodes de la saison 3 de Stranger Things

Stranger Things saison 3 : le synopsis et la liste des épisodes révélés

FILMS & SÉRIES

Advertisement
Newsletter

X