fbpx
Restez en contact
rambo last blood cinema action

CRITIQUES

Rambo : Last Blood, voilà ce qu’on en a pensé

Onze ans après le dernier opus sorti en 2008, John Rambo reprend du service avec Last Blood. On retrouve donc le vétéran du Viêt Nam menant une vie plus ou moins paisible dans un ranch avec sa famille de substitution : Maria et sa petite fille Gabrielle. Toujours affecté par son passé de béret vert et culpabilisant de ne pas avoir pu sauver ses amis soldats, Rambo aide les autorités locales comme il le peut tout en s’occupant de ses chevaux dans son ranch.

La vengeance de Rambo

Vous voyez quand on vous dit de ne pas faire quelque chose et que vous le faites quand même ? Puis vous regrettez amèrement de ne pas avoir écouté vos proches ? Bon, c’est un peu ce qu’il se passe pour Gabrielle. Décidée à retrouver son père qui l’a abandonné il y a 10 ans de cela, elle le rejoint au Mexique pour lui demander des comptes. Et ça, bien sûr, contre l’avis catégorique de Rambo et de sa grand-mère. Vous vous en doutez, cette escapade ne va pas se passer comme prévu pour Gabrielle et bien évidemment, Rambo va devoir intervenir pour la sortir du pétrin. La morale de l’histoire : écoutez vos parents.

On retrouve donc John Rambo au Mexique, prêt à tout pour sauver celle qu’il considère comme sa fille. Ainsi, il va devoir affronter le cartel mexicain, très stéréotypé il faut le dire, qui a enlevée Gabrielle pour son trafic d’esclaves sexuelles. Et ça va saigner, littéralement… On n’en attendait pas moins pour la suite de la saga mais quand même ! Enfin, pour un vieux de 70 ans, on peut dire que Rambo pète le feu.

Au programme de Last Blood : de la bagarre, des armes et du sang

Ce dernier opus de la saga, c’est le film d’action par excellence. Le scénario ne sort pas des sentiers battus et ne casse pas trois pattes à un canard. D’ailleurs, il vous aura peut-être fait penser à un autre film d’action : Taken. Eh oui, des méchants bonhommes qui kidnappent la personne qui compte le plus pour le personnage principal, rien de nouveau sous le soleil…

Attention, quelques spoilers vont suivre…

Là où ça devient un peu plus intéressant, c’est lorsque les méchants se rendent au ranch de Rambo pour en découdre. Le problème pour eux, c’est qu’ils étaient attendus, évidemment. Et pas qu’un peu ! La préparation par Rambo des pièges dans le ranch, la maison et les alentours rappelle d’ailleurs vaguement l’ingéniosité de Kevin McCallister dans Maman, j’ai raté l’avion. Plaisanterie à part, qui emprunterait sans réfléchir un labyrinthe de tunnels construit par son ennemi ? Les méchants pris au piège, le sang gicle de partout et Rambo à lui seul (et à 70 ans !) les tue tous. La scène où il arrache le coeur du chef du cartel à mains nues est totalement irréaliste, avec le coeur qui bat encore dans ses mains après coup. Enfin, les derniers instants du film nous retracent les moments clés de la saga pour une fin nostalgique en bonne et due forme.

En conclusion, Last Blood n’est pas un mauvais film. Les amateurs de films d’action y trouveront leur compte. Mais les fans du célèbre béret vert risquent d’être déçus de retrouver Rambo en véritable machine à tuer malgré le peu de paix qu’il avait su trouver au sein de sa famille de substitution. Bien loin du personnage bouleversant dans First Blood, le premier volet de la saga. On ne peut être sûrs de rien, mais on pense que cette fois-ci était la bonne : Rambo, c’est fini !

Scénario : ⭐️⭐️
Univers : ⭐️⭐️⭐️
Bande originale : ⭐️
Jeux des acteurs / actrices : ⭐️⭐️

News à ne pas rater !

alfred pennyworth rip batman alfred pennyworth rip batman

DC rend hommage à Alfred dans Batman : Pennyworth R.I.P

COMICS

death note revient sur netflix death note revient sur netflix

Death Note : Netflix revient à la charge avec un deuxième film

FILMS & SÉRIES

nintendo switch pokemon bouclier epee nintendo switch pokemon bouclier epee

Liste (non-exhaustive) des Pokémons exclusifs à Bouclier et à Épée

GAMING

Advertisement
Newsletter

X