Mauvaise nouvelle pour Netflix ! Michael Dante DiMartino et Bryan Konietzko, les créateurs de l’anime Avatar, le dernier maître de l’air, laissent tomber la plateforme et quittent le projet de la série en live-action après deux ans de travail.

La série live-action Avatar, le dernier maître de l’air, mal en point

On l’apprenait en 2018 : une série en live-action Avatar, le dernier maître de l’air est dans les cartons de Netflix. Pour s’assurer le succès et ne pas décevoir les fans, la plateforme avait fait appel à Michael Dante DiMartino et Bryan Konietzko, les deux créateurs de l’anime original.

Malheureusement, après deux ans de travail, on apprend dans un communiqué officiel écrit par Michael Dante DiMartino que les deux créateurs d’Avatar, le dernier maître de l’air ne sont plus impliqués dans la série en développement chez Netflix. Tremblement de terre et surtout, gros coup dur pour la plateforme.

Dans lettre ouverte aux fans de l’anime, Michael Dante DiMartino explique que la direction que prenait Netflix avec la série en live-action Avatar, le dernier maître de l’air ne lui convenait pas mais que, hélas, il ne pouvait rien faire pour la modifier. La seule chose qu’il pouvait choisir était sa manière de répondre à ce changement de direction. Ainsi, les deux créateurs de l’anime ont préféré quitter le projet, à contre-coeur.

« Ainsi, j’ai décidé de quitter le projet. Cela a été ma décision professionnelle la plus difficile à prendre, et je ne l’ai certainement pas prise à la légère, mais elle était nécessaire pour mon bonheur et mon intégrité créative. Et qui sait ? L’adaptation en live-action d’Avatar par Netflix a le potentiel d’être bien. Ça peut s’avérer une série que beaucoup apprécieront. Mais ce dont je suis sûre est que, peu importe ce qui finit à l’écran, ça ne sera pas ce que Bryan [Konietzko] et moi-même avions envisagé. »

Le message est donc très clair. Les créateurs, engagés comme showrunners et producteurs exécutifs de la série en live-action Avatar, le dernier maître de l’air se dédouanent totalement de ce qu’on découvrira à l’écran quand le moment sera venu.