Manifaïk, comme disent les Brésiliens. Après quelques mois de mise à l’arrêt, le tournage de la seconde saison de The Witcher a pu reprendre au milieu du mois d’août, avec un flot d’images officielles (ou officieuses, les photographes amateurs opérant avec la discrétion de gnomes médiévaux dans les bosquets des plateaux de tournage) pour rappeler au public le retour prochain de Geralt de Riv et de ses copains – pour rappel, un troubadour relou’ mais sympa, une sorcière qui anime parfois des soirées échangistes parce que faut bien s’occuper, et une adolescente à tête blonde un peu perdue au milieu des gens qui meurent et des barbus bizarres. Au milieu de ce fatras, le Witcher mène une carrière solitaire de mercenaire en quête de sa fille adoptive, la fameuse Ciri.

Intérieur cuir noir, boîte séquentielle

La série s’est laissée approcher d’assez près dernièrement, avec des rumeurs relativement crédibles pour les enjeux de cette saison 2. Selon les théories en vigueur, Geralt emmènerait Ciri à l’Ecole du Loup de Kaer Morhen, centre d’apprentissage des Sorceleurs où il a lui-même été formé (cet environnement apparaît notamment dans le premier volume de la saga du Witcher d’Andrzej Sapkowski, Le Sang des Elfes). Dans le monde réel, Henry Cavill a de son côté partagé une première image de la nouvelle tenue du héros pour les épisodes à venir, avec une armure de cuir noir fidèle à son goût pour les couleurs vives et le pétillant du quotidien. On avouera que le gars ne manque pas de style, mais qui pouvait encore en douter.

Avec son déroulé narratif décousu peuplé d’allers et retours entre passé et présent, la continuité de la série reste encore floue – aussi, on ne se risquera pas à dater l’apparition de cette nouvelle tenue, attendu que la série devrait reprendre après les événements de la première saison. A voir si les scénaristes appliqueront une fois de plus leur mécanique de temps asynchrone, qui avait rebuté quelques spectateurs.

La saison 2 de The Witcher est attendu pour le début d’année prochaine sur Netflix.

Source