Têtes de chevaux morts dans les plumards, boules de coton dans les joues et tabassage de mari violent ! Armie Hammer monte à bord de The Offer, mini-série en dix épisodes qui s’intéresse à la création du chef d’oeuvre Le Parrain de Francis Ford Coppola. L’acteur de trente-quatre ans y interprétera le producteur Albert Ruddy, tête pensante de la Paramount sur le tournage du film aux côtés du mogul Robert Evans, pour un production vaguement chaotique qui impliquera quelques licenciements, une grosse rallonge de budgets, et puis, plus tard, un triplé de statuettes à la cérémonie des Oscars de 1973.

La série The Offer sera produite par Ruddy, encore en activité et premier témoin de la production du film Le Parrain. Avec Hammer, le projet se démarque d’autres productions de la plateforme Paramount Plus (anciennement CBS-All Access), avec le cinéaste Michael Tolkin (The Player) à l’écriture.

Un Parrain

Adapté du roman éponyme de Mario Puzzo, Le Parrain représente un grand moment dans l’histoire de Paramount Pictures. Après l’échec du film de truands The Brotherhood de Martin Ritt et Kirk Douglas en 1968 , le studio mettra quatre ans à produire un nouveau long-métrage dans le registre mafieux. Robert Evans tire l’enseignement de cette expérience calamiteuse en embauchant un Italo-Américian à la mise en scène, Francis Ford Coppola, pour refléter, en sous-texte des activités communes à la pègre, l’histoire d’un peuplé débarqué aux Etats-Unis en reflet déformant du rêve de l’entrepreneur.

Coppola devra se battre pour garder la main sur le projet, menacé d’être remplacé par le vétéran Elia Kazan, mais aussi pour avoir le droit de filmer Le Parrain dans le contexte de l’après guerre et des années cinquante. Paramount aura aussi des doutes sur le sérieux de Marlon Brando, interprète de Vito Corleone, connu pour son tempérament tempétueux et imprévisible sur les tournages, acceptant de l’engager contre un salaire réduit et l’assurance qu’il ne foutrait pas le speul en plateau. Une histoire assez chargée et un lent bras de fer entre artistes et financiers pour accoucher d’un chef d’oeuvre, produit pour 7 millions de dollars, avec 287 millions de dollars au box office et une place dans les bouquins d’histoire sur l’étude du cinéma. L’avez-vous vu ? Sur le web, on dit que c’est important.

La série The Offer est attendue pour l’an prochain sur Paramount Plus.

Source