fbpx
Restez en contact
the magic order comics critique

COMICS

On a lu le comics The Magic Order : Harry Potter version Mark Millar

Le scénariste de The Magic Order, Mark Millar, a décrit le comics comme « une rencontre entre les Sopranos et Harry Potter ». Après la lecture de ce dernier, on peut soutenir cette vision. The Magic Order se veut sanglant, cruel et… magique comme vous l’aurez compris. Tout comme un Tarantino où le scénario est basique, le dessin sublime ce dernier. Et l’on doit ses planches magnifiques au dessinateur français Olivier Coipel. Il est connu notamment pour le comics référent de chez Marvel : House of M. On en avait déjà parlé sur les potentielles suites d’Avengers : Endgame.

[…] une rencontre entre les Sopranos et Harry Potter. – Mark Millar.

On a lu le comics The Magic Order sorti en mai, mais sa publication anglaise (le tome #1) date de juin 2018 et s’est terminée en février 2019. D’où la sortie « deluxe » en mai pour la France. Le comics est présenté comme la première publication Netflix. On connaît la plateforme pour produire quelques belles séries, mais c’est son premier comics depuis le rachat de l’éditeur, en 2017, de Millarworld. La société d’édition de comics de Mark Millar.

Scénario : 👍👍
Illustrations : 🤩🤩🤩
Univers du comics : 🙌🙌🙌

Quelle est l’intrigue de The Magic Order ?

L’Ordre Magique est un groupe de cinq familles de sorciers. Ils existent depuis des milliers d’années. Les membres de l’ordre sont chargés de vivre parmi nous, les non-sorciers, en tant que magiciens de scène et autres professionnels excentriques du type escapologiste (art de l’évasion) le jour tandis que la nuit, ils unissent leurs forces pour protéger les humains « normaux » des problèmes surnaturels. L’une des cinq familles au centre de l’intrigue est la famille Moonstone.

La famille Moonstone, qui est donc au centre de l’histoire, vit dans le château familial, qui repose dans une ancienne peinture à l’huile au deuxième étage de l’Art Institute of Chicago. Le château y fut caché après une brèche dans la sécurité en 1864. Les seules personnes capables d’entrer dans la maison par le tableau sont celles qui sont officiellement invitées.

L’histoire commence avec le meurtre d’un des magiciens de l’ordre, Eddie Lisowski, qui signale à l’ordre magique que quelqu’un a l’intention de les éliminer un par un. Leonard et Regan Moonstone connaissaient bien Eddie et assistent à ses funérailles, connues sous le nom de cérémonie de la baguette brisée. Une certaine Madame Albany et son clan semblent être les méchants qui veulent la mort de l’Ordre Magique. La protection de l’Ordre Magique revient à la famille Moonstone. Les membres de cette dernière croient que Madame Albany veut l’Orichalque. Un livre magique contenant les sorts les plus sombres de l’Atlantide. Certains sorts sont alimentés par le sacrifice humain, ce qui explique son interdiction. Le livre ne peut pas être détruit et est censé contenir des sorts qui, selon Leonard, « pourraient tuer une divinité ». Le tome fut laissé à Léonard par son oncle, Conrad, à la condition que Léonard ne l’ouvre jamais.

La famille Moonstone doit essayer de se défendre contre l’assassin qui assassine les membres de l’Ordre Magique un à la fois.

Ressentis à la lecture du comics…

Globalement, j’ai pris plaisir à lire le comics The Magic Order. Si les noms des artistes Mark Millar et Olivier Coipel m’ont tout d’abord attiré, l’idée d’une histoire contemporaine avec un groupe secret composé de sorciers et sorcières m’a convaincu de passer le cap de la lecture, malgré l’avertissement du vendeur… Je rejoins sa prévention sur le scénario qui peut sembler bâcler pour un artiste comme Mark Millar. Si l’histoire avance lentement au début, le dénouement survient trop brusquement. Ce qui peut s’avérer frustrant quand on imagine le potentiel de l’univers.

À ce titre, on voit bien Netflix, la maison mère de Millarworld, décliner le comics en film ou série TV. Les sorties des productions Marvel Studios / Television et Disney plus globalement dans le catalogue Netflix vont obliger la plateforme à puiser dans sa nouvelle acquisition. Personnellement, j’ai hâte de voir le résultat si l’idée aboutit.

The Magic Order est one-shot qui mériterait une série de plusieurs tomes, mais il peut être compliqué de réunir à nouveau des artistes reconnus comme Olivier Coipel et Mark Millar. D’autant plus que ce dernier vu sa célébrité a le choix des projets.

Le lien pour acheter le comics The Magic Order (VF) aux éditions Panini Comics 📙

couverture comics the magic order

Newsletter

News à ne pas rater !

disney veut recruter les scénaristes de game of thrones disney veut recruter les scénaristes de game of thrones

Disney confie les prochains Star Wars aux scénaristes de Game of Thrones

FILMS & SÉRIES

film nintendo super smash bros ultimate film nintendo super smash bros ultimate

Un film Super Smash Bros Ultimate serait le Avengers : Endgame de Nintendo

FILMS & SÉRIES

hulk plan films marvel studios hulk plan films marvel studios

Marvel Studios a des plans pour Hulk dans le MCU

FILMS & SÉRIES

Advertisement
Newsletter

X