Parmi toutes les surprises que 2020 a apportées, la décision de WarnerMedia de sortir la fameuse « Snyder Cut » du film Justice League a certainement été parmi les plus grandes. La version inachevée du réalisateur Zack Snyder, qui avait dû quitter le tournage au printemps 2017 après le décès de sa fille adoptive, avait été reprise en mains par un Joss Whedon qui avait dû composer avec des conditions de travail on ne peut plus chaotiques. Quelques années plus tard, et avec le soutien continu de la fanbase, le rêve de voir la vraie version de Snyder sur Justice League est à portée de mains. Mais aussi d’oreilles.

Epique, vous avez dit épique ?

Comme on vous le disait dans le chapô, c’est notamment au niveau de la bande-son originale que la Snyder Cut de Justice League devrait le plus se démarquer du film sorti au cinéma en novembre 2017. Le compositeur suédois Junkie XL (de son vrai nom Thomas Holkenborg) à qui l’on devait une partie de l’OST (original soundtrack) de Batman v Superman : Dawn of Justice avec Hans Zimmer, était prévu pour être celui qui donnerait au film de Snyder son empreinte musicale. Après le départ du cinéaste, Warner Bros. avait transformé le projet en ramenant Danny Elfman, qui réalisait (à notre sens) un score résolument quelconque, malgré l’envie de remettre d’anciens thèmes bien connus de Batman (de son Batman pour lequel il avait déjà composé en 1989 et 1992 le thème) ou Superman dans sa partition.

Puisque la sortie de la Snyder Cut sur HBO Max implique un retour au maximum de ce qu’était la vision du réalisateur, c’est donc aussi sur la bande-son que Holkenborg est à présent au travail, afin de terminer ce qu’il avait déjà pu composer il y a trois ans. A l’occasion de la seconde partie du DC Fandome qui se déroulait en ligne au cours du weekend, le musicien a tenu à profiter de l’engouement général autour des projets de la marque à deux lettres pour faire écouter un extrait de son thème pour la Justice League.

A l’instar de son travail sur Batman v Superman, les influences à la Zimmer restent présentes, afin de préserver une certaine continuité sonore avec l’oeuvre de Zack Snyder, démarrée en 2013 avec Man of Steel. L’extrait présenté est tout à fait épique à écouter, les cuivres retentissants laissant espérer une expérience de film en tous points différente de celle que Warner Bros. nous offrait à l’automne 2017. De quoi alimenter une hype déjà bien présente, en attendant la sortie de la Snyder Cut de Justice League, prévue en quatre parties pour 2021 (sans plus de précisions pour le moment) sur HBO Max – et avec un dispositif différent pour les pays qui ne bénéficient pas de la plateforme de WarnerMedia, comme par exemple : la France. Patience, dit-on, patience…

Source