Restez en contact

COMICS CRITIQUES

Ronin Island, un comics entre samouraïs et zombies

Sorti le mois dernier, le comics Ronin Island est écrit par Greg Pak, qui nous a offert Planet Hulk ou encore World War Hulk, et illustré par Giannis Milogiannis qui s’est illustré (vous l’avez ?) avec des projets comme Prophet et Old City Blues. Plongés au coeur d’une île asiatique en plein XIXème siècle, on découvre assez vite que “l’union fait la force” comme on nous le répète dans le premier tome de Ronin Island.

L’union fait la force sur Ronin Island

Nous voilà sur Ronin Island au milieu du XIXème siècle et de la Mer de Chine orientale. Alors que “Le Grand Vent” s’est abattu sur les habitants de la région il y a trente ans, les rescapés se sont réfugiés sur cette île qu’ils font prospérer depuis, venant de différents pays comme le Japon, la Chine et la Corée. Les deux protagonistes sont drastiquement opposés et entretiennent une rivalité classique, certes, mais appréciable. D’un côté, nous avons Kenichi Okamoto, jeune descendant d’une riche famille japonaise de samouraïs alors que de l’autre, Hana est une jeune orpheline coréenne.

ronin island comics critique

Si au début, ils s’affrontent pour savoir qui dirigera l’île, les deux jeunes gens devront s’allier alors que les insulaires et eux-mêmes (menés par la doyenne Jin) vont devoir faire face à des menaces bien plus grandes : un ancien clan supposément disparu depuis Le Grand Vent, mais surtout des créatures mutantes ultra puissantes. On a donc une histoire super intrigante qui se dévoile assez rapidement. On est très vite happés par le récit et on dévore les cent-dix pages et quelques du tome 1 de Ronin Island. Pour la petite leçon de culture G, le terme “rōnin” désignait un “samouraï sans maître” à l’époque du Japon féodal. Kenechi et Hana vont devoir évoluer ensemble et passer à l’âge adulte alors qu’ils risqueront leur vie pour sauver les leurs. L’union fait la force.

Verdict

Si on a apprécié ce premier tome qui soulève de nombreuses interrogations au fil des pages, il faudra nous montrer patients puisque le tome 2 ne sortira pas tout de suite. En effet, le comics indique une parution du prochain tome en mai. Avec cette intrigue qui va assez vite, au final, je doute qu’il y ait des longueurs dans ce comics puisque son histoire se décompose en seulement trois tomes. On ne risque pas de s’éterniser et c’est bien mieux comme ça !

comics critique ronin island tome 1

Pourtant, le suspens à la fin du premier tome, s’il est là, n’est pas au point qu’on se roule en boule pour avoir le tome 2 dans nos mains instantanément. C’est juste parfaitement maîtrisé pour nous donner envie d’en lire plus, sans pour autant nous frustrer de devoir attendre plusieurs mois (à l’inverse du premier tome du manga Birdmen) ! Quant aux dessins, ils sont bien travaillés tout en sortant de ce qu’on a l’habitude de voir et ça, c’est vraiment cool. J’aime beaucoup le style de Giannis Milonogiannis et je suis encore plus fan des pages entièrement illustrées à la fin de chaque chapitre signées Ethan Young. D’autres illustrateurs ont travaillé sur des couvertures de chapitres qu’on retrouve d’ailleurs à la fin du tome.

Scénario : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
Illustrations : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
Univers : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Vous pouvez vous procurer le tome 1 de Ronin Island, sorti aux éditions Kinaye, au prix de 14,50€ sur Amazon. Et si vous êtes plutôt sorcellerie, on vous conseille Nomen Omen !

News à ne pas rater !

Logo de la série d'animation What If...? Logo de la série d'animation What If...?

What If…? : Un aperçu de Tom Holland en Hawkeye ?

FILMS & SÉRIES

Extrait de la bande-annonce de la saison 2 de Fire Force Extrait de la bande-annonce de la saison 2 de Fire Force

Fire Force : Nouvelle bande-annonce pour la saison 2 de l’anime

MANGA

John Wick et Daisy dans le premier film John Wick John Wick et Daisy dans le premier film John Wick

Lionsgate voulait que le chien de John Wick reste en vie dans le film

FILMS & SÉRIES

Advertisement
Newsletter

X