Tout le monde est curieux de connaître le nouveau Star Trek, de Quentin Tarantino, et cela se comprend le scénariste/réalisateur n’est jamais entré dans une franchise de film établie. Il reste aussi à savoir si ce projet sera ou non son dernier film, avant qu’il ne prenne sa retraite. Nous savons qu’il sera classé R, mais à quoi pourrait ressembler un film de Star Trek réalisé par le célèbre Tarantino ?

Il s’avère que la réponse est assez simple. Dans une nouvelle interview, Quentin Tarantino affirme que, malgré les affirmations contraires, son interprétation de la franchise de science-fiction ressemblerait en réalité à Pulp Fiction dans l’espace.

Dans une interview approfondie avec Deadline pour la promotion de son nouveau film Once Upon a Time à Hollywood, Quentin Tarantino a brièvement parlé de ses projets très discutés autour du film Star Trek. Il a mentionné comment J.J  Abrams a réagit lorsqu’il lui a présenté le projet.

« Tant que Paramount aime l’idée et le script, ils n’ont presque rien à perdre en ce qui concerne Star Trek« , a déclaré Quentin Tarantino. « Deadpool a montré que vous pouvez repenser ces choses, les faire différemment. Donc, vraiment, avant même que J.J. Abrams ne connaisse l’idée, son sentiment était que s’il allait être classé R, tout irait bien. »

Il a continué en disant : « Je me fâche contre Simon Pegg. Il ne sait rien de ce qui se passe et il continue à faire tous ces commentaires comme s’il savait quelque chose. L’un des commentaires qu’il a tenu était celui-ci: « Eh bien, ce n’est pas Pulp Fiction dans l’espace. » Si ça l’est ! Si je le fais, c’est exactement ce que ce sera. Ce sera Pulp Fiction dans l’espace. Cet aspect de Pulp Fiction, quand je lis le script, je me suis dit que je n’avais jamais vu un film de science-fiction qui contient ça, jamais. Il n’y a pas de film de science-fiction qui contient ça. Et ils ont dit, c’est la raison pour laquelle nous voulons y arriver. C’est unique à cet égard. »

Bien que l’idée de Quentin Tarantino d’entrer dans une franchise familière puisse être décevante pour ceux qui le considèrent comme l’une des rares puissances hollywoodiennes capables d’obtenir une autorisation instantanée pour des films originaux ces jours-ci, l’entendre dire comment ce film serait différent, devrait suffire à convaincre le fan le plus blasé de réfléchir à deux fois.