La question se pose depuis un certain temps – une fois que Disney tombera à court de dessins animés d’autrefois à reprendre en images réelles, l’entreprise acceptera-t-elle de se passer de cet invraisemblable filon ? La réponse à cette interrogation du présent se dessine déjà l’horizon des productions « prioritaires de l’entreprise », avec une surprise de taille : la rédaction de Deadline annonce que le remake en live-action du film Le Roi Lion aura droit à une suite (pour le moment baptisée « Le Roi Lion 2« , faute de mieux), par le réalisateur de Moonlight et If Beale Street Could TalkBarry Jenkins. Le scénariste du premier volet, Jeff Nathanson, serait de retour à l’écriture.

Un scénario original inspiré par le Parrain II ?

Le projet se présente comme l’une des rares suites de la division des remakes mise en place par Disney depuis une petite décennie – à l’exception notable d’Alice au Pays des Merveilles, qui avait eu le droit à un second épisode, De L’Autre Côté du Miroir de James Bobin, qui avait remplacé Tim Burton au pied levé. Une tentative (manquée) de transformer ces gros projets de réadaptation en franchises de long-terme, justifiée par le succès du premier Alice. Le film avait, à l’époque, lancé la mode des reprises de dessins animés en images réelles avec son milliard de dollars de recettes, un score historique avant les années 2010. De son côté, Le Roi Lion, réalisé par Jon Favreau, a permis au groupe Disney d’amasser pas moins d’1,6 milliards de dollars. Dans le contexte économique difficile de cette année, l’entreprise fait le choix de capitaliser sur une valeur sûre, avec un prolongement qui pourra peut-être paver la voix à d’autres suites pour les remakes en live action de dessins animés de ces dernières années.

Plus surprenant, le choix de Barry Jenkins, metteur en scène politique et acclamé par la critique, sur un projet de commande assez peu personnel (du moins, si l’on prend le premier volet de Favreau comme grille de lecture, avec ses nombreux copiés/collés de séquences issues du film d’animation de 1994) étonne. A noter que ce Roi Lion 2 ne se contenterait pas de décalquer Le Roi Lion 2 : L’Honneur de la Tribu, un direct-to-video de 1998 centré sur la fille de Simba et Nala, selon Deadline : le scénario se concentrerait sur l’origine de Mufasa, avec un mélange entre préquelle et suite apparemment inspiré par la construction scénaristique du Parrain II de Francis Ford Coppola, qui suivait à la fois la vie de Michael Corleone et la jeunesse de son père, Vito.

Les producteurs habituels de Jenkins, Adele Romansky et Mark Ceryak, et devrait s’atteler au projet en parallèle de deux autres productions en cours – un biopic sur le chorégraphe de Broadway Alvin Ailey pour Searchlight Pictures et un autre sur la championne de boxe américaine Clarissa Shields. Interrogé, le cinéaste témoigne de son amour pour le dessin animé original, et compte bien profiter de cette opportunité pour ancrer la mythologie du Roi Lion dans un folklore inspiré par la diaspora africaine.

Le Roi Lion 2 serait une priorité pour le département remake de Disney, sans plus de précisions sur l’agenda de production.

Source