La franchise Star Wars n’en a pas fini avec Obi-Wan Kenobi. Jeudi, Deadline a confirmé que Ewan McGregor allait reprendre son rôle dans une série actuellement sans titre pour le service de streaming Disney+. The Hollywood Reporter rapporte que la série pourrait couvrir six ou huit épisodes. Les fans avaient déjà commencé à spéculer sur le retour de McGregor dans la franchise, après qu’un reportage de Cinelinx ait affirmé qu’il avait signé un contrat à cet effet.

Cela survient après des années de rumeurs et de spéculations laissant penser que Lucasfilm explorait l’histoire antérieure d’Obi-Wan sous une forme ou une autre. On pensait alors qu’un film sur Obi-Wan Kenobi était en production en mai 2018. Des mois plus tard, McGregor lui-même a mis fin à ces rumeurs, laissant entendre qu’il n’y avait « aucun plan » pour que cela se produise.

« Je le ferais totalement, bien sûr« , a déclaré l’acteur lors d’une apparition à la télévision en août 2018. « Il n’y a pas de projet en tant que tel pour le faire, autant que je sache … Il doit y avoir une bonne histoire à raconter ils font des spin-offs et il y aura probablement un bon film sur Obi-Wan. »

Cette nouvelle série Obi-Wan serait le troisième projet Star Wars officiellement réalisé pour Disney+, qui devrait être lancé le 12 novembre. La première série télévisée en direct de la franchise, The Mandalorian, sera présentée en avant-première avec le lancement de Disney+. The Mandalorian est présenté par Jon Favreau, avec une distribution comprenant Pedro Pascal, Gina Carano et Carl Weathers. Une deuxième série, qui serait une préquel pour Cassian Andor et K-2SO de Rogue One, est également en préparation. Stephen Schiff sera le showrunner de cette série.

« Presque tous les films réalisés par le studio sont des films de plus de 100 millions de dollars, et nous ne cherchons pas à faire des films de ce niveau pour le service« , a déclaré le directeur général de Disney, Bob Iger, en janvier dernier. « Nous cherchons à investir de manière significative dans des séries télévisées, et à produire des films à budget plus élevé, mais rien de tel. »

« Nous ne ferons pas de film Star Wars pour cette plate-forme », a poursuivi Iger. « Quand tout le monde sort le week-end et que vous avez un film qui ouvre jusqu’à 200 millions de dollars, il y a un buzz qui crée de la valeur. Nous aimons ça. Et finalement, les films que nous tournons vont finir sur la plateforme. »