Une nouvelle entrée dans notre section « le coronavirus vous prive de tous les blockbusters que vous attendiez cette année et ça va être très drôle les prochains Oscars parce que même les films de plus petite envergure ne sortent pas du coup l’Académie va réellement devoir se rabattre sur les productions Netflix ». Bien que l’on ait pu croire un certain temps que Warner Bros., après avoir sorti au cinéma TENET, continuerait de soutenir ses grosses productions, les retours financiers catastrophiques aux Etats-Unis (seulement 45 M$ de recettes à ce jour) ont certainement pesé dans les décisions futures du grand studio. Et donc ? Donc, pas de Dune en fin d’année.

Dune prend la place de The Batman

Le film de Denis Villeneuve, nouvelle adaptation du roman culte de Frank Herbert, s’était présenté plus tôt dans l’année avec un trailer forcément attendu, et la promesse initiale d’une sortie au mois de décembre 2020. Mais quelques semaines plus tard, c’est par Collider qu’on apprend que Warner Bros. décale la sortie de Dune avec une nouvelle date calée au 1er octobre 2021. Soit près d’un an après la sortie initialement prévue, comme c’est le cas pour la plupart des gros blockbusters, qui représentent tant d’enjeux financiers pour les studios qui les produisent. Mais la date du 1er octobre 2021 devrait vous dire quelque chose. En effet, c’est là qu’a été décalé The Batman il y a quelques mois.

La conclusion semble donc assez évidente : si Dune prend le slot de sortie de The Batman, le film de Matt Reeves (qui avait connu récemment une nouvelle pause à cause du coronavirus) sera vraisemblablement lui aussi décalé. Les objectifs pour Warner Bros. sont bien trop importants pour que l’entreprise s’auto-vampirise avec deux énormes franchises au même jour de sortie. On patientera donc pour avoir une confirmation officielle de ce nouveau décalage – en ce cas, il ne sera aucunement surprenant, mais pas moins rageant malgré tout. En France, ne reste que Comment je suis devenu super-héros et Wonder Woman 1984 pour offrir une dose d’héroïsme made in Warner. Encore que, pour la seconde, on ne croit plus du tout à un maintient au 30 décembre prochain. A suivre.

Source